Plein écran
© reuters

Les films qui sont en train de détruire Hollywood

Jodie Foster explique pourquoi elle refuse désormais de tourner des blockbusters.

Alors qu'elle vient de réaliser un épisode de la dernière saison de "Black Mirror" sur Netflix, Jodie Foster a décrété sur le site de Radio Times que les films à gros budget étaient en train de gâcher l'avenir de Hollywood. "Aujourd'hui, on va au cinéma comme dans un parc d'attraction", a regretté l'actrice américaine. "Les studios produisent de mauvais films pour plaire aux masses et aux actionnaires."

"C'est un peu comme le procédé de fracturation hydraulique: vous obtenez un rendement immédiat et bien meilleur mais vous détruisez la planète", poursuit Jodie, 55 ans. "C'est en train de ruiner les habitudes de visionnage de la population américaine et celles du reste du monde au final. Je ne veux pas faire des films à 200 millions de dollars qui parlent de super-héros."

L'actrice a aussi dénoncé le "manque de respect" vis-à-vis des réalisateurs, à part peut-être ceux qui sont "intouchables" comme Steven Spielberg ou Clint Eastwood. Diplômée de Yale, en littérature, elle se demande souvent: "Pourquoi je ne me suis pas inscrite en droit? Pourquoi n'ai-je pas choisi un autre chemin?"