Plein écran
© Photo News

Patrick Bruel entendu dans une affaire d’exhibition sexuelle présumée

Selon Le Parisien, le chanteur Patrick Bruel serait sous le coup d’une enquête préliminaire. Une esthéticienne aurait dénoncé un comportement déplacé de la part de l’artiste lors d’un massage juste avant un concert le 9 août dernier en Corse. La star française dément les accusations dans le quotidien.

Dimanche soir, Patrick Bruel aurait été entendu par les gendarmes de Châlons-en-Champagne (Marne), “sous le régime de l’audition libre, dans une affaire d’exhibition sexuelle et de harcèlement sexuel présumés”, avance Le Parisien. Une enquête préliminaire aurait été ouverte à la mi-août par le parquet d’Ajaccio (Corse-du-Sud). Et ce, suite aux déclarations devant la justice d’une employée de l’hôtel Radisson de Porticcio, près d’Ajaccio.

Elle l’accuserait d’avoir adopté un comportement déplacé envers elle. Toujours selon les dires du quotidien français, Patrick Bruel aurait croisé la jeune femme de 21 ans dans l’hôtel dans l’après-midi du 9 août, juste avant son concert, et aurait réservé une séance de massage avec elle dans sa loge, sur le lieu du concert. 

Pas de slip jetable pour le chanteur

Selon le média, l’esthéticienne assure que le chanteur a laissé entendre qu’il souhaitait une prestation à caractère sexuel. Après ses nombreux refus, Patrick Bruel aurait alors décidé de ne pas se vêtir d’un sous-vêtement jetable, contrairement à l’usage.

Patrick Bruel aurait admis être resté nu, mais expliquerait cela par le fait qu’il faisait chaud ce soir-là. “Je n’ai pas eu la moindre intention, ni le moindre geste déplacé envers cette femme”, aurait-il déclaré au Parisien.