Plein écran
© belga

Sept Belges sur dix pensent que Delphine Boël est bien la fille du roi Albert II

Trois Belges sur quatre soutiennent l'action entreprise par Delphine Boël en justice pour se faire reconnaître comme la fille légale du roi Albert II, selon les résultats d'un sondage à paraître mercredi dans le Soir Mag. Et pour 79% des sondés, l'ancien souverain devrait se soumettre au test ADN demandé par l'artiste.

La plupart de la population sondée est au courant de la démarche de Delphine Boël: 93% en ont ainsi entendu parler, dont 43% suivent l'affaire via les médias.

Les Flamands sont 82% à soutenir l'artiste, contre 66% des Wallons et 64% des Bruxellois. Et les habitants du nord du pays souhaitent davantage (84%) qu'Albert II se soumette à un test ADN que ceux du sud (73%) ou de la capitale (68%).

Près de sept Belges sur dix (67%) pensent que Delphine est bien la fille biologique de l'ancien Roi, ressort-il encore de ce sondage, réalisé par Dedicated du 12 au 14 mars, sur un échantillon représentatif de 1.012 Belges âgés de 18 ans à 75 ans et dont la marge d'erreur maximale est de ±3,1%.

À la mi-février, la cour d'appel de Bruxelles avait reporté les débats concernant ce test ADN au 28 mars, soit jeudi prochain. Pour les conseils de Delphine Boël, l'ancien souverain doit s'y soumettre sans attendre. Mais pour les avocats de ce dernier, cet acte doit être suspendu tant que la cour de cassation n'a pas tranché sur la légalité de l'arrêt de la cour d'appel du 25 octobre dernier, qui déclarait que Jacques Boël n'est pas le père légal de l'artiste.