De nombreux artistes ont profité de la crise sanitaire et de leur mise à l'arrêt forcé pour se renouveler, notamment sur les réseaux sociaux.
Plein écran
De nombreux artistes ont profité de la crise sanitaire et de leur mise à l'arrêt forcé pour se renouveler, notamment sur les réseaux sociaux. © Getty/Guillaume Kayacan/Thinkstock

Comme d’autres artistes privés de scène depuis un an, Pablo Andres s’est adapté: “Je sens que ce que je fais est important à mon échelle”

Depuis un an, la pandémie de coronavirus a bouleversé nos vies. L’occasion pour les journalistes de 7sur7 de dresser un bilan en sondant les secteurs particulièrement affectés. Comment la covid les a-t-elle impactés? Qu’ont ils fait pour s’adapter et comment voient-ils l’avenir? ÉPISODE 10: LE MONDE DU SPECTACLE.

Voilà un an déjà que les projecteurs se sont éteints, plongeant les salles de spectacles et les artistes dans l’ombre. Face à une situation sanitaire incertaine qui les laisse sans réelles perspectives, de nombreux humoristes ont profité de la crise pour faire rire leur public à distance, sur les réseaux sociaux. Une manière de maintenir le lien et de garder le cap, comme pour Pablo Andres: “J’ai redécouvert l’importance de l’humour avec la crise. Je sens que ce que je fais est important à mon échelle”.