Palais des Beaux Arts de Charleroi
Plein écran
Palais des Beaux Arts de Charleroi © Photo News

Coronavirus: le point sur tous les spectacles et concerts à Charleroi

Mise à jourCe mardi 10 mars, le gouvernement fédéral a recommandé aux différentes entités qui composent le pays de prendre de nouvelles mesures contre la propagation du coronavirus. Par exemple, les rassemblements de plus de 1.000 personnes dans des milieux confinés sont déconseillés. Le bourgmestre de Charleroi, Paul Magnette, a suivi la recommandation à la lettre et a délivré une ordonnance pour sa ville.

Spectacles, concerts... Quelles sont les conséquences du coronavirus sur les événements prévus à Charleroi dans les jours et semaines à venir? Nous faisons le point.

Palais des Beaux-Arts

Le Palais des Beaux-Arts (PBA) annonce qu’il suit la situation sanitaire relative au COVID-19 et ses nouveaux développements de manière très attentive. Il entend, bien évidemment, se conformer à l’interdiction de tout rassemblement de plus de 1000 personnes en milieu fermé.

Il n’annule pas pour autant tous ses spectacles. Le PBA va mettre en place toutes les initiatives visant à garantir la sécurité de ses spectateurs, visiteurs et équipes pour les spectacles maintenus.

À l’heure actuelle, les spectacles suivants sont toujours à l’affiche car la jauge de la salle est inférieure à 1000 personnes:

• Exploration du Monde – La Corse, le 14/03
• Quatuor Taurus, le 17/03
• Danser Casa, le 21/03
• Conférence Journalisme Culturel, le 24/03
• Machine de cirque, les 24 et 25/03
• Lies du 26/03 au 29/03
• Itamar Borochov, le 27/03
• Duo Libeer – Vignon, le 31/03

Pour les spectacles suivants, le PBA fera savoir prochainement si la représentation sera annulée, reportée ou si une solution alternative peut être proposée:

• La voie de Johnny, le 13/03 (dans ce cas-ci, un report de la date est envisagé)
• Vertikal, le 18/03 (le maintien du spectacle est privilégié au travers d’une solution alternative)
• Peter Pan, les 28 et 29/03 (le maintien des représentations est également souhaité)

Il se pourrait, par exemple, que le Palais des Beaux-Arts organise plusieurs représentations d’un même spectacle pour en diminuer l’audience. Dans ce cas, le détenteur d'un ticket aura la possibilité de maintenir sa venue au spectacle, de changer sa séance ou de demander un remboursement.

Évidemment, ces informations sont susceptibles d’être mises à jour en fonction de l’évolution de la propagation du coronavirus.

La Folie Ordinaire

Le bar à musique La Folie Ordinaire a annoncé sur sa page Facebook qu’il reportait le concert des Black Land Blues prévu ce vendredi 13 mars “pour une raison indépendante” de leur volonté. Les Black Land Blues sont un groupe carolo de blues, swing et rock’n’roll.

Taverne Le Centenaire

De manière assez humoristique, la Taverne Le Centenaire a annoncé qu’il devrait limiter l’entrée à 999 personnes pour le concert prévu vendredi du groupe Criminal Animal. Ce groupe de rock’n’roll et de boogie est en réalité un trio. Sa particularité est que chacun de ses membres est affublé d’un masque d’animal.

La Cuve à Bière

La Cuve à Bière maintient le concert du groupe carolo, Same Music qui est prévu ce vendredi 13 mars. “Prenons les bonnes décisions! Adoptons le carolovirus!” écrit l’établissement sur sa page Facebook. Avec comme image, l’interdiction de serrer les mains, mais l’autorisation de boire des bières.

Same Music propose des covers acoustiques dans le genre pop, rock, funk, soul.

Cercle Saint-Charles et Eden

L’Eden a publié un communiqué de presse par rapport au coronavirus: “La pandémie de coronavirus est évidemment prise au sérieux par le Centre Culturel et ce, depuis le début du phénomène. Récemment, la Belgique a pris des dispositions exceptionnelles pour contenir la propagation du virus, parmi lesquelles l’interdiction des rassemblements intérieurs de plus de 1000 personnes. La capacité de notre salle étant bien en dessous, l’ensemble de nos activités sont actuellement maintenues (La cour des Grands, Kompromat, Hamlet, Hip-Hop A6000, …).”

Néanmoins, plusieurs mesures préventives vont être prises par les équipes de l’Eden: la désinfection des poignées, rampes et points d’accès fréquemment touchés ainsi que celle du bar entre chaque service.

“Nous n’avons pas besoin de rappeler que les règles d’hygiène de base sont évidemment d’usage. Et, comme cela a été suggéré, nous vous invitons à respecter les consignes en manière de distance sociale (éviter de se serrer les mains et de s’embrasser) et à vous laver régulièrement les mains” ajoute le Centre Culturel carolo.

“Si tout le monde respecte ces quelques règles, le seul virus avec lequel vous pourriez repartir, c’est le Carolovirus 🖤” termine le communiqué.

Un communiqué auquel se joint le Cercle Saint-Charles pour tous ses événements à venir.

La Rhumerie

C’est aussi avec humour que La Rhumerie a annoncé qu’il maintenait le concert gratuit de Dexter et Bettina ce jeudi soir. Le bar a publié sur sa page Facebook un sujet du journal de TF1 intitulé “Boire du rhum, le remède contre le coronavirus?” avec comme message “Si vous avez besoin de rhum, vous savez où nous trouver!”

Quai 10 - La Brasserie

Le concert de Mothercover de ce samedi 14 mars est maintenu. Mothercover est un groupe belge de cover rock. Les membres du groupe se sont tous produits sur de nombreuses scènes belges. Citons pour exemple: l’Ancienne Belgique (Bruxelles), le Botanique (Bruxelles), La ferme du Bierau (Louvain-la-Neuve), Tour & Taxis (Bruxelles), Le Coliseum (Charleroi), L’Acte3 (Braine-l’Alleud), le Summer Festival, les Solidarités (Namur), les Francofolies (Spa), de nombreux festivals, des business events, divers événements publics, privés, et caritatifs tels que Viva for Life et le Télévie.

Les Printemps de Saint-Laurent

Compte tenu de la situation sanitaire actuelle, les organisateurs des Printemps de Saint-Laurent font savoir au public que les deux concerts de ce premier week-end du festival (14 et 15 mars), prévus au centre culturel de Couillet, sont reportés à une date ultérieure. Les concerts prévus le week end des 21 et 22 mars en l’église Saint-Laurent sont maintenus, sauf aggravation de la situation.

  1. Myriam Leroy: “Je suis née d’un donneur de sperme anonyme”
    Interview

    Myriam Leroy: “Je suis née d’un donneur de sperme anonyme”

    Il y a trois ans, Myriam Leroy tombe malade. Elle devient sourde d’une oreille, sa vue se met à baisser subitement, des œdèmes apparaissent sur son visage et personne ne semble être capable de diagnostiquer le mal qui la ronge. Ses parents espèrent pouvoir la délivrer en lui confiant un lourd secret de famille. Un secret qu’ils auraient préféré emmener dans leur tombe. Myriam Leroy est née d’un donneur de sperme anonyme. En découvrant cette nouvelle, la romancière, chroniqueuse et journaliste, décide de partir à la rencontre d’enfants, devenus adultes aujourd’hui, nés grâce à la procréation médicalement assistée. Elle a décidé de raconter leur histoire, sur scène, grâce à une pièce documentaire, intitulée “ADN”, qui sera jouée jusqu’au 16 avril prochain au Théâtre de la Toison d’Or.