Plein écran
La chanteuse a pour habitude de mettre le feu sur scène. © EPA

Jennifer Lopez pourrait assurer la mi-temps du Super Bowl

Après Maroon 5, Justin Timberlake, Lady Gaga ou encore Katy Perry, Jennifer Lopez pourrait être la prochaine à animer la mi-temps du Super Bowl. La chanteuse serait actuellement en cours de négociation. 

En février prochain aura lieu à Miami le Super Bowl. Un événement qui dépasse largement les frontières des États-Unis et qui possède une renommée mondiale. Si bien que chaque année, les organisateurs font appel aux plus grandes stars pour divertir le public à la mi-temps. Et cette année, l’événement serait en passe de s’offrir Jennifer Lopez. Selon Us Weekly, la chanteuse de 50 ans serait entrée en discussions pour assurer le show de la prochaine édition.

Si pour l’instant aucune décision officielle n’a été révélée, Jennifer Lopez avait déjà mentionné la possibilité de se produire au Super Bowl. “J’ai pensé au Super Bowl oui, mais c’est à Miami. C’est un gros problème. Nous verrons. Ils n’auront qu’à prendre leurs propres dispositions”, avait-elle déclaré en juillet dernier au site Entertainment Tonight. 

Toujours selon Us Weekly, Jennifer Lopez pourrait permettre au Super Bowl d’assurer un véritable show, puisqu’elle ne serait pas seule sur scène. Elle pourrait en effet être rejointe par de nombreuses célébrités comme Pitbull ou Enrique Iglesias. Un spectacle qui permettrait au Super Bowl de remonter dans les audiences, en baisse ces dernières années. 

  1. “Non, je n’irai pas chez le psy”: Manon Lepomme revient pour une ultime saison en Belgique
    rencontre

    “Non, je n’irai pas chez le psy”: Manon Lepomme revient pour une ultime saison en Belgique

    Après bientôt quatre ans de tournée et plus de 300 dates, Manon Lepomme revient en Belgique à partir du 20 septembre pour les dernières représentations de son spectacle “Non, je n’irai pas chez le psy”. Avec une autodérision sans limite et une spontanéité enfantine rafraîchissante, l’humoriste évoque, entre autres, sa lutte contre sa gourmandise maladive, l’Alzheimer de ses grands-parents et son ancien métier de prof. À quelques jours de la reprise, elle s’est confiée dans une interview pour 7sur7.