Plein écran
La directrice générale de la société Miss France, Sylvie Tellier. © Photo News

Le concours Miss France est ouvert aux femmes transsexuelles

Sylvie Tellier a affirmé que le règlement de Miss France n’interdit pas à une jeune femme transsexuelle de participer au concours.

Une femme trans pourrait-elle participer à l’élection de Miss France? Interrogée à ce sujet par Le Parisien, Sylvie Tellier a en tout cas affirmé qu’aucune règle ne l’interdisait. Si à l’époque de Geneviève de Fontenay, le règlement précisait que les candidates devaient être “nées de sexe féminin”, ce n’est plus le cas aujourd’hui. “Le règlement Miss France est simple: il faut être une femme entre 18 et 25 ans pour concourir”, a expliqué la directrice générale de la société Miss France. 

“Demain, si une femme ou un garçon ayant changé de sexe et ayant donc un état civil féminin, se présente au concours Miss France, nous ne sommes pas la police, je ne vais pas lui faire passer de visite médicale. Si cela se trouve, c’est déjà arrivé, je n’en sais rien”, a-t-elle encore souligné.

Selon Sophie Tellier, une Miss transsexuelle a toutefois peu de chance d’être élue dans un futur proche. “Si une jeune femme trans se présente à Miss France et que le public l’élit, on ne s’y opposera pas, parce que nous suivons le choix du public”, a-t-elle expliqué avant d’ajouter: “De toute façon, je ne pense pas que les Français soient prêts à élire une Miss transsexuelle. Et si les Français ne sont pas prêts, il n’y aura pas de Miss transsexuelle”.

  1. Alex Vizorek: “J’ai peur que “Danse avec les stars” m’appelle”
    Interview

    Alex Vizorek: “J’ai peur que “Danse avec les stars” m’appelle”

    Ça fait dix ans qu’Alex Vizorek, le plus français des humoristes belges, joue son spectacle (“Alex Vizorek est une œuvre d’art”) à guichets fermés. Un one-man-show qu’il présentera pour la dernière fois chez nous en janvier avant de s’attaquer à l’écriture de son “Tome 2", prévu pour le printemps 2020. “C’est donc votre dernière chance de voir le meilleur spectacle de la décennie”, plaisante-t-il. Rencontre.
  1. Des centaines de personnes devant le parlement flamand contre les coupes imposées à la culture
    Play
    mise à jour

    Des centaines de personnes devant le parlement flamand contre les coupes imposées à la culture

    Plusieurs centaines de personnes manifestaient jeudi matin devant le parlement flamand où le ministre-président Jan Jambon (N-VA), en charge de la Culture, venait détailler les lourdes économies qu'il entend imposer au secteur. L’atmosphère était particulièrement tendue dans l’enceinte, où les partis de la majorité (N-VA, CD&V, Open Vld) se sont montrés divisés. M. Jambon a invité le secteur culturel à avancer lui-même une proposition d’économies. “Je veux débattre d’une meilleure répartition” des efforts, a-t-il affirmé. Mais il a maintenu l’ampleur des coupes budgétaires annoncées, dont il assure qu’elles touchent de la même manière d’autres secteurs subsidiés. “Les arbres ne poussent pas jusqu’au ciel”, a lancé le nationaliste flamand.
  2. Il attaque Madonna en justice parce que son concert commence trop tard

    Il attaque Madonna en justice parce que son concert commence trop tard

    Madonna est poursuivie en justice par l’un de ses admirateurs parce qu’elle débute ses concerts trop tard. Nate Hollander, un fan installé en Floride, a introduit une plainte il y a quelque jours. Il regrette que la tournée Madame X commence à 22h30 au lieu de 20h30 comme c’était prévu initialement. Pour lui, c’est ni plus ni moins “une rupture de contrat entre la chanteuse et l’acheteur de billets”.