Les Yeux Rouges sur la scène du Théâtre de Poche.
Plein écran
Les Yeux Rouges sur la scène du Théâtre de Poche. © Geoffrey Fritsch

“Les yeux rouges” au Théâtre de Poche: pour comprendre enfin l’horreur du harcèlement en ligne

“Il s’appelait Denis et il était enchanté. Nous ne nous connaissions pas. Enfin, de toute évidence, je ne le connaissais pas, mais lui savait fort bien qui j’étais.” Sur la scène du Théâtre de Poche, Isabelle Defossé lit les premières phrases du roman “Les yeux rouges” de Myriam Leroy. 

  1. Les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et bpost banque deviennent plus chers: les banques suivantes sont plus avantageuses pour vous
    Guide-epargne.be

    Les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et bpost banque deviennent plus chers: les banques suivantes sont plus avantageu­ses pour vous

    À partir du Nouvel An 2022, les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et de bpost banque seront plus chers. Il est frappant de constater que non seulement les prix des transactions bancaires hors ligne augmenteront, mais également les frais standard pour chaque titulaire de compte. Y a-t-il encore des banques qui vous accordent un compte à vue gratuit? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit un aperçu.
  2. Myriam Leroy: “Je suis née d’un donneur de sperme anonyme”
    Interview

    Myriam Leroy: “Je suis née d’un donneur de sperme anonyme”

    Il y a trois ans, Myriam Leroy tombe malade. Elle devient sourde d’une oreille, sa vue se met à baisser subitement, des œdèmes apparaissent sur son visage et personne ne semble être capable de diagnostiquer le mal qui la ronge. Ses parents espèrent pouvoir la délivrer en lui confiant un lourd secret de famille. Un secret qu’ils auraient préféré emmener dans leur tombe. Myriam Leroy est née d’un donneur de sperme anonyme. En découvrant cette nouvelle, la romancière, chroniqueuse et journaliste, décide de partir à la rencontre d’enfants, devenus adultes aujourd’hui, nés grâce à la procréation médicalement assistée. Elle a décidé de raconter leur histoire, sur scène, grâce à une pièce documentaire, intitulée “ADN”, qui sera jouée jusqu’au 16 avril prochain au Théâtre de la Toison d’Or.