Le spectacle "Jonathan" a été présenté six fois au KVS entre le 28 avril et le 8 mai, avec un nombre croissant de spectateurs chaque fois.
Plein écran
Le spectacle "Jonathan" a été présenté six fois au KVS entre le 28 avril et le 8 mai, avec un nombre croissant de spectateurs chaque fois. © AP

Très bons résultats après les événements-tests du Théâtre royal flamand, une réouverture complète réclamée

Les résultats des événements-tests organisés par le Théâtre royal flamand (KVS) sont sortis et sont positifs. La qualité de l'air dans une salle remplie de moitié reste inchangée: tous les spectateurs peuvent donc assister à la représentation en toute sécurité. Selon les calculs du KVS et de ses partenaires, la qualité de l'air dans une salle à pleine fréquentation ne serait pas affectée non plus. Les différents acteurs réclament donc une réouverture complète le 9 juin.

  1. Comme d’autres artistes privés de scène depuis un an, Pablo Andres s’est adapté: “Je sens que ce que je fais est important à mon échelle”

    Comme d’autres artistes privés de scène depuis un an, Pablo Andres s’est adapté: “Je sens que ce que je fais est important à mon échelle”

    Depuis un an, la pandémie de coronavirus a bouleversé nos vies. L’occasion pour les journalistes de 7sur7 de dresser un bilan en sondant les secteurs particulièrement affectés. Comment la covid les a-t-elle impactés? Qu’ont ils fait pour s’adapter et comment voient-ils l’avenir? ÉPISODE 10: LE MONDE DU SPECTACLE. Voilà un an déjà que les projecteurs se sont éteints, plongeant les salles de spectacles et les artistes dans l’ombre. Face à une situation sanitaire incertaine qui les laisse sans réelles perspectives, de nombreux humoristes ont profité de la crise pour faire rire leur public à distance, sur les réseaux sociaux. Une manière de maintenir le lien et de garder le cap, comme pour Pablo Andres: “J’ai redécouvert l’importance de l’humour avec la crise. Je sens que ce que je fais est important à mon échelle”.
  1. Camille Lellouche: “Je suis incapable de faire de l’humour sur scène sans un vrai public”
    Interview

    Camille Lellouche: “Je suis incapable de faire de l’humour sur scène sans un vrai public”

    “Camille va bien, mais Camille l’artiste est malheureuse, évidemment”, nous confie Camille Lellouche, alors que le monde de la culture est à l’arrêt depuis des mois en France à cause de la crise sanitaire. L’artiste se produira sur la scène du théâtre Mogador à Paris le 5 avril prochain en compagnie de Kev Adams, Gad Elmaleh, Suzanne et bien d’autres encore, lors d’un spectacle intitulé “COMEDY & SONGS” et diffusé en live streaming. Mais pas question pour elle de faire de l’humour. “Sans public, j’en suis incapable. Je me produirai en tant que chanteuse uniquement”, nous raconte-t-elle.
  2. Aucun participant à l'événement-test de Gand n'a été infecté par le coronavirus

    Aucun partici­pant à l'événe­ment-test de Gand n'a été infecté par le coronavi­rus

    Aucune infection par le coronavirus n'a été détectée parmi les volontaires qui ont assisté au concert des “Compact Disk Dummies”, à la Ghelamco Arena de Gand ce samedi. Il s'agissait du premier événement-test à grande échelle en Flandre, avec 300 participants. Les organisateurs estiment que l'opération a été un succès car elle leur a permis de définir la meilleure façon de mener les tests.
  3. Présent à Paris, Londres ou Shanghaï, cet artiste expose à Charleroi

    Présent à Paris, Londres ou Shanghaï, cet artiste expose à Charleroi

    Présenté dans de nombreuses expositions collectives ou personnelles depuis de près de 20 ans, il a vu son travail récompensé de nombreux prix et distinctions, dont notamment en 2019, de la Michelangelo Foundation for Creativity and Craftmanship. Il est également présent dans de nombreuses collections particulières et muséales: le Victoria & Albert Museum de Londres, le Musée du Verre de Carmaux, le Musée des Arts décoratifs de Paris ou encore le Musée Liuli de Shanghaï. Aujourd’hui, il se présente à Charleroi.