Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © REUTERS

Un théâtre de Charleroi annule une partie de sa saison 2020-2021

Le coronavirus impose de suivre des restrictions sous peine de le voir se propager dans les semaines à venir. Parmi les grandes victimes de ces mesures contraignantes, on retrouve le secteur culturel.

  1. Fanny Ruwet, Florence Mendez... l’Eden à Charleroi dévoile son programme de “résistance”

    Fanny Ruwet, Florence Mendez... l’Eden à Charleroi dévoile son programme de “résistance”

    Le coronavirus a fait beaucoup de victimes après son apparition sur notre territoire. Le confinement a permis de ralentir sa propagation. Actuellement, un rebond est constaté. Assez pour que le secteur culturel retienne son souffle! Cela n’équivaudrait pas à une deuxième vague, mais à un véritable tsunami pour lui! Fragilité économique du secteur et crainte du public, mesures sanitaires qui rendent l’expérience culturelle compliquée, jauges qui se réduisent à peau de chagrin… sont autant d’éléments auxquels le monde du spectacle doit déjà faire face.