1. Le Norvégien Hagenes champion du monde junior, pas de médaille pour les Belges
    Mondiaux de Louvain

    Le Norvégien Hagenes champion du monde junior, pas de médaille pour les Belges

    Per Strand Hagenes est le nouveau champion du monde junior! Au terme d'une course palpitante, le Norvégien s’est envolé vers la victoire à cinq kilomètres de l’arrivée. Vice-champion d’Europe à Trente il y a deux semaines, il prend sa revanche en devançant le champion d’Europe Romain Grégoire et s’offre le maillot arc-en-ciel. Mauvais début de journée pour les Belges, qui avaient perdu sur chute leur leader Cian Uijtdebroeks dès le premier tour et qui se contentent de la huitième place de Vlad Van Mechelen.
  2. Deux chutes et 120 km loin derrière pour Uijtdebroeks "Un Mondial en Belgique, tu dois le terminer”
    Mondiaux de cyclisme

    Deux chutes et 120 km loin derrière pour Uijtde­broeks "Un Mondial en Belgique, tu dois le terminer”

    Cian Uijtdebroeks pouvait nourrir des ambitions lors de la course en ligne juniors des Mondiaux de cyclisme sur route, vendredi, à Louvain, mais sa course a été compromise dès le premier tour. Victime de deux chutes, il a d'emblée perdu beaucoup de terrain. Mais il a néanmoins fini la course en 70e position, à 8:26 du vainqueur norvégien Per Strand Hagenes, "après un chrono de 120 kilomètres". "Si tu prends le départ d'un Championnat du monde en Belgique, tu dois rouler jusqu'à la fin", a résumé le jeune coureur belge de 18 ans.
  3. Pas d’idée, mais de la volonté et un point pour Anderlecht contre la Gantoise

    Pas d’idée, mais de la volonté et un point pour Anderlecht contre la Gantoise

    1-1. Un joli numéro de Castro-Montes, un penalty converti de Refaelov et c’est tout. Ou presque. Appliqué, mais pas vraiment inspiré en zone offensive, Anderlecht a joué sur le même (bon) tempo durant 90 minutes. Ce qu’il a manqué? Des changements de rythme, de la surprise. De l’autre côté, La Gantoise a su marquer sur l’une de ses rares situations (on ne peut même pas vraiment parler d’occasion). Un point chacun. C’est logique. Un match qui ne marquera pas l’histoire du football belge.
  1. Un nouvel appareil à rayons X pour détecter les moteurs dans les vélos: “Un grand pas en avant dans la lutte contre la fraude technologique”

    Un nouvel appareil à rayons X pour détecter les moteurs dans les vélos: “Un grand pas en avant dans la lutte contre la fraude technologi­que”

    L’Union cycliste internationale (UCI) a proposé jeudi une nouvelle méthode de détection de la fraude technologique. À l’aide d’un petit appareil à rayons X, il est possible de trouver des moteurs électriques dans un cadre de vélo. Les principaux avantages de cet outil sont qu’il est léger, facilement transportable et bon marché par rapport aux modèles précédents.
  1. “L’esprit de la Coupe”: les fans de l’Union font la fête avec... les joueurs de Lebbeke

    “L’esprit de la Coupe”: les fans de l’Union font la fête avec... les joueurs de Lebbeke

    Appelée, à l’instar de Seraing, à entrer en lice avant les autres pensionnaires de D1A, l’Union Saint-Gilloise s’est aisément qualifiée, mardi, pour les seizièmes de finale de la Coupe de Belgique. Malgré un onze remanié, les protégés de Felice Mazzu n’ont laissé aucune chance à Lebbeke, club de D3 amateurs (7-0). Après le match, les fans bruxellois ont célébré la victoire avec... les joueurs adverses. Un bel hommage.
  2. Vincenzo Nibali de retour chez Astana

    Vincenzo Nibali de retour chez Astana

    Astana-Premier Tech a annoncé le retour en ses rangs de l'Italien Vincenzo Nibali pour l'année prochaine. La formation kazakhe retrouve ainsi un coureur qui avait déjà porté ses couleurs entre 2013 et 2016 lui offrant ses plus belles victoires: deux au Giro (2013 et 2016) et une au Tour de France (en 2014). A 36 ans, Vincenzo Nibali va achever deux saisons passées chez Trek-Segafredo après trois années à porter les couleurs de Barhain-Merida.