Décès d’Emiliano Sala : le suscpect arrêté serait un pilote

Mise à jourL’homme arrêté pour homicide involontaire, puis relâché, dans l’enquête sur la mort d’Emiliano Sala est le pilote David Henderson qui avait organisé le vol fatal du joueur argentin vers le Pays de Galles, affirme le Times jeudi.

Plein écran
© REUTERS

Mercredi soir, la police britannique a annoncé avoir arrêté un homme de 64 ans, originaire du Yorkshire (nord de l’Angleterre), pour homicide involontaire. Le suspect a ensuite été relâché dans la même journée mais continue de coopérer à l’enquête.

L’attaquant argentin, âgé de 28 ans, avait été transféré en janvier vers le club de Cardiff (Pays de Galles). Mais il est décédé quelques jours après, le 21 janvier, lors du crash d’un petit avion qui volait en direction de la capitale galloise et qui s’est abîmé dans la Manche.

D’après le quotidien The Times, le suspect David Henderson est un pilote privé de 64 ans, de York, qui travaillait régulièrement avec Willie McKay, un intermédiaire dont le fils Mark était missionné par le FC Nantes pour trouver un club acheteur pour Sala.

Willie McKay, qui a aidé le joueur à arranger son vol, avait accusé en février le club de Cardiff d’avoir “abandonné” Emiliano Sala. Le club gallois avait de son côté indiqué avoir proposé un vol commercial au joueur qui avait décliné. Willie McKay avait dit être passé par l’intermédiaire d’un pilote expérimenté, David Henderson, pour organiser le vol. Mais c’est un autre pilote, David Ibbotson, 59 ans, qui était aux commandes de l’avion le jour du crash.

En février, le bureau d’enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB) avait établi que cet avion n’était pas autorisé à effectuer des vols commerciaux. Et selon la BBC, David Ibbotson n’était pas habilité à voler la nuit car il était daltonien et sa licence ne disposait pas de la “qualification au vol de nuit”. Les enquêteurs avaient cependant précisé que David Ibbotson avait déjà transporté d’autres passagers sur la base d’un “partage des coûts”, autorisé par la règlementation. Le corps d’Emiliano Sala a été récupéré le 7 février, alors que celui de David Ibbotson n’a pas été retrouvé.

  1. Un revers de plus et la blessure du patron : la soirée cauchemar du Sporting d’Anderlecht
    Play

    Un revers de plus et la blessure du patron : la soirée cauchemar du Sporting d’Anderlecht

    Deux points sur quinze, le bilan n’est pas mauvais, il est catastrophique. A Genk, et après la clarification des rôles en semaine, Anderlecht espérait relever la tête après un début de saison bien terne, les champions en titre ont, au contraire, enfoncé un peu plus encore la bête blessée (1-0). Pourtant plutôt moyens, les hommes de Felice Mazzu ont appuyé sur les faiblesses du Sporting en début de seconde période grâce à un but de l’inévitable Samatta. Et comme si ça ne suffisait pas, Anderlecht a aussi perdu son capitaine, Vincent Kompany, sorti sur blessure à 15 minutes du terme. Le Sporting boit le calice jusqu’à la lieet abordera le premier Clasico de la saison, dimanche prochain, en bien fâcheuse posture!
  2. Ostende inflige à Malines sa première défaite

    Ostende inflige à Malines sa première défaite

    Ostende a mis fin à une série de deux défaites, ce samedi, lors de la 5e journée du championnat au détriment du FC Malines (2-1). Fashion Sakala (66e, 1-0) et Kevin Vandendriessche (78e, 2-1) ont signé le succès des Kustboys. Malgré le but de William Togui (70e, 1-1), les Malinois ont concédé leur première défaite de la saison. Retardé, le duel entre Saint-Trond et Zulte-Waregem s'est terminé par un 0-0 sans relief. Au classement, Malines (10 points), Ostende (9) et Waregem (7) restent respectivement 2e, 6e et 10e. Saint-Trond (4) est 12e.

Football en live

home logo KRC GenkGNK
FIN
1-0
AnderlechtAND
away logo