Offert par
Annonce publicitaire
'Offert par...' est un contenu réalisé pour le compte et aux frais d'un annonceur, produit par le service commercial de DPG Media. Les journalistes de 7sur7 ne sont pas impliqués.
Plein écran
© BELGA

L’entraîneur des Red Flames croit fermement aux chances de qualification pour le Championnat d’Europe

L’entraîneur national Ives Serneels croit fermement aux chances des Red Flames pour disputer le Championnat d’Europe en Angleterre en 2021. Après la victoire 6-1 contre la Croatie, les Belges ont fait le plein de confiance avant de s’envoler pour la Roumanie. « Pas à pas, nous poursuivons notre développement. »

Lorsque Ives Serneels a repris la barre de l’équipe nationale belge dames en 2011, notre pays pointait à la 35e place au classement mondial de la FIFA. Huit ans plus tard, les Red Flames occupent une belle 18e place, leur meilleur classement à ce jour. Bon, elles n’atteignent pas encore le niveau de leurs collègues masculins. Mais elles sont en bonne voie.

« Nous sommes bien entendu tributaires des talents individuels », dit Serneels. « Mais ce n’est certainement pas la raison majeure de notre progression. Nous avons tout bonnement accompli de grands progrès sur tous les fronts possibles. Nous avons misé sur la formation des jeunes, la collaboration entre l’équipe nationale et les clubs se déroule de manière optimale. Nous avons professionnalisé notre staff, les joueuses sont disposées à travailler de manière encore plus professionnelle, etc. La combinaison de tous ces facteurs contribue à notre compétitivité et accroît nos qualités. Cet état d’esprit professionnel enflamme les ambitions de chacun. »

Cela fait pas mal de temps que ces changements se traduisent par de meilleurs résultats. Les Red Flames ont raté la Coupe du Monde, mais il y a deux ans, elles se sont qualifiées pour la première fois pour le Championnat d’Europe aux Pays-Bas. Elles n’y ont malheureusement pas survécu à la phase de groupes. D’ici deux ans, un nouveau Championnat d’Europe est programmé en Angleterre et Serneels croit dans les capacités de son équipe. Après la large victoire contre la Croatie début septembre, les Red Flames vont affronter ce mardi la Roumanie.

« Nous sommes prêts pour cette échéance », clame Serneels. « Nous venons de terminer le stage à Tubize. Les filles bénéficient maintenant d’un jour de congé (ndlr, vendredi) et samedi, nous nous retrouvons pour nous rendre en Roumanie le dimanche. La Roumanie était également l’un de nos adversaires dans la campagne en vue de la Coupe du Monde et nous avons pris un six sur six (ndlr, 3-2 et 0-1). Ces victoires, nous avions dû les chercher au bout de l’effort, mais à ce niveau, c’est finalement logique. Nous abordons par conséquent cette rencontre de mardi avec toute la confiance voulue. »

Serneels ne se plaint pas de la composition du groupe. « Du pot un, nous avons hérité de la Suisse. Une bonne équipe certes, mais qui devrait être jouable. Nous aurions pu tirer des équipes du top, comme l’Allemagne ou l’Espagne. Les deux autres équipes, la Croatie et la Lituanie, devraient en principe être facilement à notre portée. » Tous les vainqueurs de groupe et les trois (sur neuf) meilleurs deuxièmes sont directement placés pour le Championnat d’Europe. Les six autres deuxièmes disputeront des matches de barrage pour les trois places restantes.

Vous aussi, vous croyez dans les chances de victoire de l’équipe féminine belge contre la Roumanie ? Pariez facilement et en toute sécurité sur tous les matches de qualification sur Bingoal.be.