Plein écran
© AP

La Turquie fait tomber la France, l’Ecosse avertit les Diables, l’Italie et l’Allemagne assurent

Dans le groupe I, celui de la Belgique, la Russie s'est baladée face à Saint-Marin (9-0) samedi en qualifications pour l'Euro 2020. Elle compte six points comme l'Ecosse, qui affrontera les Diables mardi. La Turquie, qui a bousculé la France (2-0), s'est hissée en tête du groupe H. L'Italie a poursuivi sa reconstruction en alignant un troisième succès à Athènes face à la Grèce (0-3). L'Allemagne a assuré en Belarus (0-2).

Des buts d'Andrew Robertson (61e, 1-0) et d'Oliver Burke (89e, 2-1) ont permis à l'Ecosse de battre Chypre avec le Standardman Kostas Laifis (2-1). Les Chypriotes, qui ont égalisé temporairement par Ioannis Kousoulos (87e, 1-1), se retrouvent 4e avec trois points comme le Kazahkstan et devancent Saint-Marin, qui a collectionné trois défaites. 

Le rythme était relativement faible et les occasions rares quand la Turquie a ouvert la marque. Sur un coup franc, Cengiz Ünder a trouvé Merih Demiral au second poteau, qui a remis vers Kaan Ayhan libre de tout marquage dans les six mètres (30e, 1-0). Les Turcs ont alors donné plusieurs frissons aux Français avant que Dorukhan Toköz ne profite d'une perte de balle de Paul Pogba pour décaler Ünder légèrement excentré dans la surface (40e, 2-0). 

Les Bleus en danger

Méconnaissables, les Bleus n'ont jamais donné l'impression de pouvoir revenir dans le match. Invaincue, la Turquie (9 points) est leader du groupe H devant la France (6 points) et l'Islande (6 points), qui est difficilement venue à bout de l'Albanie (1-0). Comme les Bleus ont étrillée les Scandinaves en mars (4-0), ils occupent la 2e place. Grâce à son succès étriqué face à Andorrre (1-0), la Moldavie compte trois points comme l'Albanie.

Dans le groupe J, l'Italie, qui n'avait plus marqué au moins trois buts en déplacement depuis novembre 2016 contre le Liechtenstein (0-4), a aligné un troisième succès en Grèce. Nicolo Barella (24e), Lorenzo Insigne (30e) et Leonardo Bonucci (34e) avaient déjà fait le nécessaire au repos. La Finlande, avec le Genkois Jere Uronen, a battu la Bosnie du Standardman Gojko Cimirot (2-0) et se hisse en deuxième position (6 points). Suivent la Grèce et la Bosnie (4). L'Arménie, qui a remporté le match des peti contre le Liechtenstein (3-0) occupe la 5e position (3 points).

La Croatie au top

L'Irlande, qui a aligné une troisième victoire en Estonie (1-2), reste en tête du groupe C avec trois points d'avance sur l'Allemagne, en Bélarusse (0-2). Leroy Sane (13e) et Marco Reus (62e)ont assuré le succès de la Mannschaft, qui compte six points mais n'a disputé que deux matches tout comme les Pays-Bas (3 points). Dans ce groupe à 5, les Néerlandais n'étaient pas vraiment exempts puisqu'ils se sont qualifiés pour la finale de la Ligue des Nations au détriment de l'Angleterre (3-1 après prolongations).

Dans le groupe E, le Pays de Galles s'est incliné 2-1 en Croatie. L'Anderlechtois James Lawrence a involontairement inscrit le premier but des vice-champions du monde (17e, 1-0) et Ivan Perisic le second (48e, 2-0). David Brooks a réduit l'écart pour les Britanniques (77e, 2-1). La Croatie (6 points) partage la première place du classement avec la Hongrie, qui est allée s'imposer en Azerbaïdjan (1-3). Suivent le Pays de Galles et la Slovaquie avec 3 points et un match de moins tout comme l'Azerbaïdjan (0).