Plein écran
© afp

Vincenzo Nibali s'attendait à une attaque de Contador

Troisième de la 8e étape du Tour de France samedi, l'Italien Vincenzo Nibali (Astana) a conservé son maillot jaune de leader, concédant juste 3 secondes à Alberto Contador. L'Espagnol a attaqué dans la montée finale (3e catégorie) à la Mauselaine pour prendre la 2e place de l'étape derrière le Français Blel Kadri.

"Je m'attendais à une attaque d'Alberto (Contador), j'ai essayé de répondre au mieux", a expliqué l'Italien à l'arrivée. "Je suis resté dans sa roue, je ne voulais pas céder un mètre. A la fin, il a sprinté. Trois secondes, ce n'est pas très significatif. L'arrivée était pour un coureur explosif, moi je n'ai pas cette qualité. C'était très dur dans la montée finale. Mon équipe a bien travaillé, à la fin il y avait encore Scarponi avec moi. Le mauvais temps ? Ce n'est pas un problème pour moi."


  1. Djokovic souhaite la création d’une “Super Coupe”

    Djokovic souhaite la création d’une “Super Coupe”

    Novak Djokovic, qui a disputé son premier match de Coupe Davis nouvelle formule, mercredi à Madrid, quelques semaines avant de jouer la première édition de l'ATP Cup, souligne l'impossible coexistence de ces deux compétitions, appelant à la création d'une seule "Super Coupe" fin septembre. La date suggérée n'est pas anodine: elle correspond au créneau occupé par la Laver Cup, cette troisième compétition par équipes initiée en 2018 par Roger Federer mais qui n'est qu'une exhibition.