Plein écran

"Abrutis": quand Zuckerberg insulte les inscrits Facebook