Plein écran

Accro du net? Gare aux maladies mentales

Passer la nuit sur internet pourrait causer de graves maladies mentales, c'est ce qu'indique une étude récente.

Selon cette enquête menée par le Woolcock Institute et du Brain and Mind Research Institute de Sydney , surfer sur le net des heures durant et ce pendant la nuit augmenterait les risques de maladie mentale et ce par tois. L'étude a été réalisée sur 20.000 personnes âgées de 17 à 24 ans.

D'après les chercheurs, les principales victimes du surf nocturne seraient les personnes qui dorment peu et les jeunes. Les 17-24 ans qui dorment de 5 heures par nuit seraient en effet la catégorie de personne la plus touchée par les maladies metales. (CB)

  1. Sortie du nucléaire: quel impact sur la facture des ménages?

    Sortie du nucléaire: quel impact sur la facture des ménages?

    Un volet concret du coût de la sortie du nucléaire concerne le financement du mécanisme de rémunération de capacité (CRM), via lequel des subsides seront accordés à de nouvelles capacités de production d'électricité. La Creg, le régulateur fédéral du secteur de l'énergie, estime que les subsides qui seront octroyés coûteront entre 614 et 940 millions d'euros par an, avec un impact très différent selon les consommateurs, rapportent La Libre Belgique et Le Dernière Heure jeudi.
  2. Un quartier semi-virtuel va voir le jour à Charleroi

    Un quartier se­mi-virtuel va voir le jour à Charleroi

    Fin décembre de l’année dernière, la Ville de Charleroi s’était accordée pour offrir l’accès à un Wi-Fi urbain gratuit à ses concitoyens et visiteurs. Ce projet qui doit être finalisé cette année a un coût d’environ un million d’euros. Lundi soir, les autorités communales se sont engagées davantage encore sur la voie de la technologie. Leur aspiration est que Charleroi devienne une Smart City à l’horizon 2024 c’est-à-dire une ville où l’utilisation des technologies digitales et de télécommunication est rendue plus efficace pour ses habitants et son business local.