Plein écran
Philip Schiller © getty

Apple dévoile ses mini nouveautés

UpdateLe groupe informatique américain Apple a présenté mardi une nouvelle version plus petite et moins chère de sa populaire tablette informatique iPad, baptisée "iPad mini". En dehors de ce produit concurrent aux Nexus 7 de Google et au Kindle Fire d'Amazon, Apple a dévoilé une série de nouveautés: iPad 4, MacBook Pro, iMac et Mac mini.

"Ceci est l'iPad mini", a indiqué Philip Schiller, responsable du marketing mondial d'Apple, lors d'un événement organisé par le groupe à la pomme à San José, en Californie. "Ce n'est pas juste un iPad réduit, c'est une conception entièrement nouvelle", a-t-il ajouté.

Lightning, 4G et Facetime HD
L'écran tactile de l'iPad mini a une diagonale de 7,9 pouces (20,1 centimètres). De type IPS, il affiche 1024 x 768 pixels (densité de 163 pixels par pouce), soit la définition en vigueur sur les iPad 1 et 2. Apple entérine définitivement le connecteur dock puisque, à l'instar de l'iPhone 5, la batterie de l'iPad mini sera alimentée, sur secteur, par un connecteur Lightning. À l'instar des autres produits de la gamme, la mini-tablette dispose de part et d'autre d'une caméra. Côté recto, une Facetime HD (720p) et côté verso, une caméra 5 mégapixels capable d'enregistrer des vidéos en 1080p. Alors que certaines rumeurs l'annonçaient uniquement compatible au WiFi, l'appareil disposera d'une connexion aux réseaux Edge, 3G et 4G/LTE.

Plein écran
© reuters
Plein écran
© epa
Plein écran
© epa

Chute de l'action
Déclinée en noir et blanc et tenant dans une seule main, cette tablette de 308 grammes compte une capacité de mémoire de 16, 32 ou 64 Go. Elle sera vendu aux Etats-Unis à partir de 329 dollars. En Europe, la version 16 Go WiFi sera commercialisée à 339 euros, avec une déclinaison tarifaire qui devrait suivre les intervalles identiques à ceux en vigueur sur le reste de la gamme iPad. Les pré-commandes débuteront le 26 octobre pour certains pays et le 2 novembre pour la Belgique.

Le lancement d'un iPad plus petit est vu par beaucoup d'analystes comme un geste défensif d'Apple face à la guerre des prix menée par d'autres fabricants de tablettes comme Amazon et Google. La Kindle Fire d'Amazon et la Nexus 7 de Google sont toutes les deux plus petites que l'iPad classique et l'iPad mini (7 pouces, 18 centimètres) et vendues à partir de 199 dollars. Cependant, à l'annonce de la sortie de l'iPad mini, l'action Apple perdait 1,55% à 624,19 dollars vers 20h10.

Identique, mais plus cher
Le grand frère du mini-iPad entre dans une énième et nouvelle génération. Un peu plus de six mois après la sortie du nouvel iPad, Apple lance l'iPad 4, appelé "iPad avec écran Retina". Rien de bien neuf, hormis le connecteur lightening (faudra s'y faire), le passage à un processeur A6X et une nouvelle partie graphique. Le prix, lui, change, puisque l'entrée de gamme (16 Go, WiFi) passe de 489 euros à 509 euros.

5 mm d'épaisseur
Autre surprise, la sortie d'un nouveau MacBook Pro. Dévoilé par Phil Schiller, le directeur marketing de la marque, il présente un écran 13 pouces "Retina" pour une résolution de 2560x1600 pixels, soit environ quatre fois le nombre de pixels du modèle précédent. "Plus fin et plus léger" (logique), il s'est aminci de 20% par rapport à la précédente génération. Doté d'un processeur Core i5, à 2,5 Ghz, de 8 Go de RAM et 128 Go de stockage flash, l'entrée de gamme se vend 1779 euros et est déjà disponible. Pour terminer, Apple a dévoilé une nouvelle version de l'iMac.Première constatation, il cède à la finesse son lecteur de disque, qui disparaît; il n'a plus que 5 mm d'épaisseur.

Disponible par vagues successives (novembre pour le 21,5 pouces et décembre pour le 27), ils seront pourvus, selon la configuration choisie, de Quad-Core i5 à 2,7 Ghz, jusqu'à un i7 à 3,4 Ghz. Le disque dur interne contient une capacité de 1To en entrée de gamme, jusqu'à 3To. Les prix d'entrée (1To de mémoire) sont de 1.379,00 € (21,5 pouces) et 1.899 € (27 pouces).

Plein écran
© getty
Plein écran
© reuters
  1. La 5G sera déployée en Wallonie après évaluation

    La 5G sera déployée en Wallonie après évaluation

    Les nouveaux déploiements technologiques en matière de transmission des données, dont la 5G, se feront après évaluation sur le plan environnemental, de la santé publique, de l'efficacité économique, de la sécurité des données et de respect de la vie privée, est-il écrit dans la déclaration de politique régionale de la coalition PS-MR-Ecolo. Le futur gouvernement veillera par ailleurs à la situation des personnes électrosensibles et préservera des lieux protégés des rayonnements non ionisants.