Plein écran
© reuters

Attaque informatique sur le site d'une filiale de Nintendo

Le site internet d'une filiale américaine du fabricant de jeux vidéo japonais Nintendo a fait l'objet d'une attaque informatique il y a plusieurs semaines, sans que des données personnelles aient été dérobées, affirme dimanche Kyodo News.

Le fabricant des consoles DS et Wii a fait savoir qu'une partie des informations piratées dans ses serveurs avaient été publiées sur internet, a ajouté Kyodo News, citant des sources internes à Nintendo non identifiées.

Un porte-parole de Nintendo n'était pas joignable pour commenter ces informations. Le géant japonais de l'électronique Sony avait confirmé vendredi avoir fait l'objet d'une nouvelle attaque informatique après qu'un groupe de pirates informatiques eut affirmé la veille avoir dérobé plus d'un million de mots de passe, identifiants de messagerie électronique et autres données sur le site SonyPictures.com.

Sony avait déjà dû stopper mi-avril ses plates-formes de jeux PlayStation Network (PSN) et de musique Qriocity après avoir subi une intrusion illégale et un vol de données relatives aux clients. (afp)