Plein écran
© Motorola

C’est officiel: le téléphone à clapet mythique de Motorola est de retour

Le Razr, le téléphone à clapet mythique de Motorola fait son grand retour. La marque a en effet présenté une version actualisée de son célèbre téléphone ce jeudi 14 novembre aux États-Unis. En pratique, le Razr 2019 est un smartphone normal que l’on peut plier en deux. 

Le Motorola Razr présente un design similaire aux téléphones à clapet de l’époque. Avec un écran  OLED Flex View d’une diagonale dépliée de 6,2 pouces, le smartphone peut se replier sur lui-même grâce à un système de charnière. Il dispose également d’un second écran placé sur la coque, et donc visible lorsque l’appareil est replié.

Le téléphone possède également une bordure en plastique placée en bas de l’écran et qui rappellera le Razr d’origine aux plus nostalgiques d’entre nous. La coque extérieure est en acier inoxydable, et ne sera disponible qu’en noir. Une petite déception pour ceux qui rêvaient de s’offrir le Razr classique en rose ou en argent. 

(la suite de l’article sous la photo)

Plein écran
Le Razr 2019 possède une bordure en plastique placée en bas de l’écran qui, une fois le téléphone replié, rappellera le mdèle d’origine aux plus nostalgiques d’entre nous. © Tweakers

La caméra principale du téléphone utilise un seul capteur de 16 mégapixels, contre un capteur de 5 mégapixels pour la caméra avant. 

Au total, le téléphone mesure près de 172 millimètres de hauteur. Mais une fois plié, ce dernier sait se faire discret et se glisser dans la poche avec des dimensions de 72 millimètres de large et 94 millimètres de haut. 

Pour l’instant, Motorola n’a pas encore dévoilé le prix ni la date de sortie du téléphone. On ignore également s’il sera commercialisé à l’international ou seulement dans quelques pays, et si la Belgique en fera partie le cas échéant. La presse américaine, qui a déjà pu mettre la main sur le nouveau Razr, annonce toutefois qu’il sera vendu à 1.500 dollars (soit un peu moins de 1.400 euros) dès le mois de janvier 2020 aux États-Unis.

Plein écran
Le Motorola RAZR original, sorti en 2004. © Wikimedia
  1. La RTBF réactive sa plateforme Faky, outil de lutte contre la désinformation

    La RTBF réactive sa plateforme Faky, outil de lutte contre la désinforma­ti­on

    La RTBF a réactivé jeudi matin sa plateforme Faky, six semaines après le lancement avorté de cet outil qui vise à lutter contre la désinformation. "La version 2 de Faky se veut plus lisible pour l'utilisateur tout en gardant le même objectif: renforcer l'esprit critique de chacun face à la masse d'information qui circule", souligne le média de service public. "L'outil n'a pas vocation d'agir comme un juge mais d'apporter une aide à l'internaute dans l'évaluation de la fiabilité du contenu qu'il consulte", insiste-t-il en réponse aux critiques contre la première version.