Le projet consisterait à récolter des données de localisation à partir des smartphones des Américains et à les exploiter ensuite, de façon anonymisée, pour cartographier la propagation de la maladie et prévoir les prochains besoins médicaux urgents
Plein écran
Le projet consisterait à récolter des données de localisation à partir des smartphones des Américains et à les exploiter ensuite, de façon anonymisée, pour cartographier la propagation de la maladie et prévoir les prochains besoins médicaux urgents © REUTERS

Comment les GAFA pourraient nous aider à lutter contre le virus

Le gouvernement américain discute avec Facebook, Google et d'autres entreprises technologiques de l'utilisation potentielle de données personnelles pour combattre l'épidémie de coronavirus, selon des informations du Washington Post publiées mardi.

Le projet consisterait à récolter des données de localisation à partir des smartphones des Américains et à les exploiter ensuite, de façon anonymisée, pour cartographier la propagation de la maladie et prévoir les prochains besoins médicaux urgents, par exemple. Google et Facebook n'ont pas répondu aux sollicitations de l'AFP.

Le sujet de l'utilisation des données personnelles est sensible, après plusieurs scandales qui ont éclaboussé aussi bien les réseaux sociaux que des institutions fédérales comme la NSA (Agence de sécurité nationale).