Illustration.
Plein écran
Illustration. © REUTERS

Comment un faux compte certifié a fait perdre 16 milliards de dollars à une entreprise pharmaceutique

Il n’a pas fallu attendre longtemps avant de découvrir les premières dérives de la monétisation des badges certifiés sur Twitter. C’est la société Eli Lilly qui en a fait les frais la première. Le groupe pharmaceutique américain a perdu 16 milliards de dollars (15,5 milliards d’euros) en quelques heures à peine, à cause du tweet d’un faux compte “officiel”.