DJ Shadow, premier artiste à être rémunéré par BitTorrent

VideoLa société BitTorrent, à l'origine du client "officiel" BitTorrent et du transfert de fichiers du même nom, offre trois MP3 de DJ Shadow et permet à l'artiste de percevoir une rémunération pour chaque téléchargement: une première.

DJ Shadow ne pourra plus pester, comme tant d'autres musiciens, contre les internautes et les détournements du droit d'auteur perpétrés sur les plateformes de téléchargement. Du moins, plus contre BitTorrent...

Selon les informations relayées Gigaom.com, l'artiste s'est en effet associé à la société pour mettre au point un mécanisme lui permettant de toucher des dividendes sur chaque téléchargement. La rémunération n'est toutefois pas automatique et l'internaute devra en effet accepter d'installer un logiciel spécifique (un lecteur de fichiers audio, semble-t-il) pour concrétiser ce mécanisme financier.

Matt Mason, directeur financier de BitTorrent, n'a pas souhaité apporter plus de détails mais insiste sur l'aspect expérimental et la dimension historique de l'entreprise.

Le manager de DJ Shadow s'est quant à lui réjoui d'une telle initiative, qui ne peut, il est vrai, que profiter aux intérêts de son client.

  1. Les rencontres en ligne dépassent celles dans le monde réel

    Les rencontres en ligne dépassent celles dans le monde réel

    Pour la première fois depuis les années 1940, les couples hétérosexuels ne se forment plus principalement par l’intermédiaire de connaissances communes, ressort-il d’une étude de l’université américaine de Stanford, relayée lundi par le quotidien flamand Het Laatste Nieuws. Le principal entremetteur est désormais officiellement Internet, grâce aux réseaux sociaux ainsi qu’aux sites et applications de rencontres, comme Tinder. Mais attention, l’apparente facilité actuelle à faire des rencontres a aussi ses écueils.