Plein écran
Image d’archive du Minitel © AFP

Et si le Minitel faisait son retour?

Sept ans après avoir tiré sa révérence, le Minitel est l’objet d’un projet étudiant de fin d’année à Auxerre.

C’est un come-back plutôt inattendu. Et à la tête de cet ambitieux projet, Alexandre Branlard, 18 ans. Le jeune étudiant auxerrois passe la majeure partie de son temps à réparer de vieux objets. Avec plusieurs camarades, il s’attaque donc au Minitel, précurseur d’Internet, avec l’objectif de recréer un serveur. Pour le moment, il s’en sert uniquement comme console de jeux.

Pour rappel, le Minitel était l’ancêtre des services en ligne. Des annuaires, des messageries, des boîtes aux lettres, des ventes, des services administratifs, des fax… Beaucoup de fonctionnalités de l’Internet aujourd’hui étaient possibles. Une invention 100% française.

30 ans après son apparition, le Minitel avait disparu en 2012. Mais les plus nostalgiques pourront peut-être l’utiliser de nouveau grâce au projet des étudiants.

Plein écran
© afp
  1. La 5G sera déployée en Wallonie après évaluation

    La 5G sera déployée en Wallonie après évaluation

    Les nouveaux déploiements technologiques en matière de transmission des données, dont la 5G, se feront après évaluation sur le plan environnemental, de la santé publique, de l'efficacité économique, de la sécurité des données et de respect de la vie privée, est-il écrit dans la déclaration de politique régionale de la coalition PS-MR-Ecolo. Le futur gouvernement veillera par ailleurs à la situation des personnes électrosensibles et préservera des lieux protégés des rayonnements non ionisants.
  2. L’excentrique Jack Ma fait ses adieux à Alibaba
    Mise à jour

    L’excentrique Jack Ma fait ses adieux à Alibaba

    À l'occasion de son 55e anniversaire, le multimilliardaire Jack Ma se met officiellement en retrait ce mardi du géant du commerce en ligne Alibaba. L'homme d'affaires, connu pour son excentricité et des selfies pris avec des dirigeants étrangers, envisage de mettre sa fortune -estimée à 41 milliards de dollars, soit 36,8 milliards d'euros- au service de son premier amour, l'éducation, et suivre les pas de son modèle: le fondateur de Microsoft Bill Gates, retiré des affaires pour devenir l'un des plus généreux philanthropes du globe.