Plein écran
© reuters

Facebook refuse de laisser la justice fouiller ses messageries

Pour une fois, Facebook et les associations de défense des droits de l'homme sont d'accord: les messageries doivent être cryptées, sans failles ni portes dérobées que les autorités pourraient utiliser pour avoir accès aux échanges privés entre utilisateurs en cas de besoin.