Plein écran
Steve Bakelmans © RV, Belga

Facebook supprime le profil de Steve Bakelmans, le principal suspect

Le réseau social Facebook a pris la décision de supprimer le profil de Steve B., principal suspect du meurtre de Julie Van Espen. Depuis la nuit dernière, son profil avait été inondé de messages haineux.

Le profil de Steve B. était presque entièrement accessible au public. Il était possible d'y consulter ses derniers messages et de connaître ses pages préférées. Sous chaque message, des centaines d'insultes et de menaces de mort faisaient désormais leur apparition.

Le caractère public de ce profil a soulevé de nombreuses questions. Le public avait également accès aux photos de Steve B. et de son fils. "Son enfant n'est pas responsable des actes abominables de son père", lisait-on sur Internet.

Les règles définies par Facebook
Facebook a fixé des règles claires en matière de messages haineux. "Nous n'autorisons pas les appels à la haine, car ils créent un climat d'intimidation et d'exclusion et, dans certains cas, encouragent la violence hors ligne", peut-on lire sur le site.