Plein écran
© Foursquare

Foursquare provoque avec une fonctionnalité aussi terrifiante que cool

En direct de SXSWFoursquare a eu une idée mais le fondateur de l'application n'est pas sûr que ça va plaire aux gens. Du coup, l'appli avance sur la pointe des pieds. La nouvelle fonctionnalité a été lancée exclusivement au festival SXSW d'Austin. Foursquare étudie les réactions des gens sur sa nouveauté jusqu'au 21 mars.

"Si ça effraie les gens, nous ne ferons rien avec ça", a déclaré Dennis Crowley à TechCrunch. La fonction Hypertrending géocalise les gens en temps réel. Pas besoin de donner votre accord pour que votre présence soit signalée sur la carte: avoir un smartphone connecté à Foursquare suffit à vous repérer. D'autres applications tierces comme TouchTunes transmettent également votre position.

Hypertrending est cependant anonyme: vous n'êtes qu'un point sur la carte. Un point s'ajoutant à d'autres points... Ca permet donc de voir en direct quels sont les endroits branchés, où les gens sont rassemblés. Restaurants, bars, salles de concert... Tout est référencé.

Parmi les craintes: l'exploitation des données personnelles, bien sûr, et des problèmes de sécurité. Les gens mal intentionnés n'ont peut-être pas besoin de savoir que des gens sont rassemblés en nombre à un endroit particulier.

Foursquare rappelle l'existence d'un comité d'éthique au sein de l'entreprise. Certains emplacements ne sont jamais signalés sur l'application. On les appelle en interne les catégories cachées: les centres de chimiothérapie, les cabinets d'avocats spécialisés en divorce...

Foursquare le sait: "Nous sommes conscients qu'avec Hypertrending, la frontière entre terrifiant et cool est très mince. C'est pour ça que nous avons décidé de lancer la démo d'Hypertrending pendant SXSW. Nous n'avons pas l'intention de la lancer à un public plus large après le festival." Sauf si le cool l'emporte sur le terrifiant, probablement. La réflexion est là...

  1. Pour 119.000 euros, cette voiture combine énergie solaire et longues distances
    Mise à jour

    Pour 119.000 euros, cette voiture combine énergie solaire et longues distances

    L'entreprise néerlandaise Lightyear a dévoilé mardi matin un prototype de ce qui doit devenir la première voiture électrique roulant grâce à l'énergie solaire sur de longues distances. Le véhicule appelé Lightyear One a été présenté au lever du soleil à Katwijk, aux Pays-Bas. Le Belge Lowie Vermeersch est à l'origine du design de l'engin, dont Lightyear affirme avoir déjà reçu plus de cent commandes.