Plein écran
© Google

Google lance Chromecast en Europe, sauf en Belgique

Huit mois après les Etats-Unis, Google lance mercredi en Europe et au Canada Chromecast, un petit adaptateur qui transfère vers la TV des contenus vidéo en ligne depuis des appareils portables. La Belgique n'est, pour le moment, pas concernée par ce lancement.

Une télévision dotée d'un port HDMI, un réseau wifi et quelques minutes d'installation suffisent pour mettre en route cet appareil de la taille d'une clé USB. Une fois configuré, Chromecast communique avec un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable.

Depuis ces différents appareils mobiles, les vidéos en ligne de YouTube (filiale de Google), par exemple, peuvent être transférées et visionnées sur la télévision, grâce à une petite icône "cast", symbolisée par un carré où arrivent des ondes. Le smartphone se transforme alors en télécommande d'où l'on règle le volume, on passe à la vidéo suivante ou on arrête la lecture. Une fois le film mis en route, l'appareil utilisé peut servir à envoyer des courriels ou ouvrir une autre application.

Si des outils pour diffuser sur une TV les contenus d'un ordinateur portable, d'une tablette ou d'un smartphone existaient déjà (câble HDMI au boîtier Air Play d'Apple), Google mise sur la simplicité d'usage, une taille et un prix réduits (35 euros). Outre la France, le gadget de Google arrive mercredi dans 9 autres pays européens (Allemagne, Danemark, Espagne, Finlande, Italie, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède) ainsi qu'au Canada.