Plein écran
© REUTERS

Huawei déploiera son réseau 5G en Espagne

Le géant des télécommunications chinois Huawei, placé sur une liste noire aux États-Unis, jouera un rôle important dans le déploiement de la 5G, soit l'internet mobile ultra-rapide, en Espagne. L'opérateur Vodafone España va en effet lancer samedi cette technologie dans une quinzaine de villes espagnoles en collaboration avec l'entreprise chinoise. Son rival suédois Ericsson sera également impliqué dans ce déploiement commercial, l'un des premiers en Europe.

Huawei est le premier fabricant mondial d'équipements de télécommunication et le deuxième fournisseur de smartphones. Les États-Unis ont cependant inscrit sur cette entreprise sur une liste noire le mois dernier, la soupçonnant d'espionnage au bénéfice du régime chinois, ce que la société réfute catégoriquement.

Les ventes en baisse

Ce placement sur liste noire et la suspension du partenariat avec Google qui en a découlé a déjà un effet sur les ventes de smartphones de la marque en Allemagne, selon les déclarations de David Wang, directeur adjoint de Huawei dans ce pays, au journal Rheinischen Post. Les clients craignent de ne pas pouvoir accéder aux mises à jour du système d'exploitation Android de Google.

L’avenir de la téléphonie et la 5G

La 5G est la nouvelle génération d'internet mobile. Peu de smartphones sont compatibles actuellement mais l'évolution en la matière devrait être très rapide. L'équipementier en télécoms Ericsson ne prévoit ainsi que 10 millions de connexions environ cette année mais ce chiffre devrait atteindre 1,9 milliard dans les cinq prochaines années (surtout en Amérique du Nord et en Europe occidentale). La 5G représenterait alors plus d'un cinquième des connexions dans le monde et plus d'un tiers du trafic de données mobiles.