Plein écran
© AFP

Huawei s'excuse pour des publicités intempestives sur les fonds d'écran de ses smartphones

Les propriétaires de certains modèles de smartphones Huawei ont constaté cette semaine que de la publicité apparaissait de manière intempestive sur leur fond d'écran quand ils allumaient celui-ci. Le géant de l'électronique chinois reconnait une erreur, qui a également eu un impact limité en Belgique, et s'en excuse auprès des consommateurs.

Un message promotionnel pour un site de réservation d'hôtels bien connu est apparu sur l'écran de verrouillage de certains types de smartphones. "Nous enquêtons actuellement en interne sur ce qui s'est mal déroulé et le 'push' de la publicité a également été arrêté", a assuré Huawei.

Les utilisateurs qui ont reçu la réclame peuvent désactiver cette notification. Il y a trois façons de le faire: remplacer le fond d'écran par une autre photo, balayer l'écran d'accueil vers le haut et supprimer la photo ou désactiver l'option "déverrouillage magazine" via le menu des paramètres (option écran d'accueil et arrière-plan). 

  1. Sortie du nucléaire: quel impact sur la facture des ménages?

    Sortie du nucléaire: quel impact sur la facture des ménages?

    Un volet concret du coût de la sortie du nucléaire concerne le financement du mécanisme de rémunération de capacité (CRM), via lequel des subsides seront accordés à de nouvelles capacités de production d'électricité. La Creg, le régulateur fédéral du secteur de l'énergie, estime que les subsides qui seront octroyés coûteront entre 614 et 940 millions d'euros par an, avec un impact très différent selon les consommateurs, rapportent La Libre Belgique et Le Dernière Heure jeudi.
  2. Un quartier semi-virtuel va voir le jour à Charleroi

    Un quartier se­mi-virtuel va voir le jour à Charleroi

    Fin décembre de l’année dernière, la Ville de Charleroi s’était accordée pour offrir l’accès à un Wi-Fi urbain gratuit à ses concitoyens et visiteurs. Ce projet qui doit être finalisé cette année a un coût d’environ un million d’euros. Lundi soir, les autorités communales se sont engagées davantage encore sur la voie de la technologie. Leur aspiration est que Charleroi devienne une Smart City à l’horizon 2024 c’est-à-dire une ville où l’utilisation des technologies digitales et de télécommunication est rendue plus efficace pour ses habitants et son business local.