Plein écran
Image d'illustration © ANP XTRA

Incendie, électrocution: un chargeur de smartphone sur deux serait dangereux

Laisser son chargeur de smartphone branché toute la journée peut se révéler être dangereux, selon une enquête de l’association UFC - Que Choisir.

La mauvaise qualité des chargeurs est monnaie courante sur le marché, déplore UFC – Que Choisir. Sur 20 modèles “made in China” testés, quatre seulement répondent aux normes de sécurité en France. “Il y a plusieurs degrés de défaillance, cela va des défauts de marquage, à des circuits électriques de mauvaise qualité”, indique Camille Gruhier, directrice de l’enquête.

Et qui dit mauvaise qualité, dit accidents potentiels. Incendie, électrocution ou blessure corporelle: l’association a recensé différents risques. “Aux Pays-Bas par exemple, 50% des incendies domestiques seraient causés par des chargeurs défectueux”, souligne Camille Gruhier. Sur les vingt produits testés, UFC – Que Choisir en a qualifié huit de “carrément dangereux” et trois présentent “de graves erreurs de conception”, alors qu’ils sont pourtant trouvables dans de grands magasins ou en ligne.

Pour retrouver l’enquête complète, cliquez ici.

  1. Amazon ouvre son premier grand supermarché sans caisse

    Amazon ouvre son premier grand supermar­ché sans caisse

    Le groupe Amazon a inauguré mardi à Seattle (nord-ouest des Etats-Unis) son premier grand supermarché sans caisse. Il recourt à la même technologie que celle utilisée jusqu'ici dans de plus petites surfaces, les supérettes Amazon Go. Les responsables du magasin peuvent contrôler la quantité exacte des marchandises emportées à l'aide de caméras, de logiciels, de capteurs et du smartphone du client. Celui-ci quitte simplement le magasin sans passage à la caisse et recevra sa note de façon numérique.
  2. L'expérience sociale sur le coronavirus victime de détournements

    L'expérien­ce sociale sur le coronavi­rus victime de détourne­ments

    La vidéo de l’initiative citoyenne “Would You React?” consacrée au racisme anti-asiatique en lien avec le coronavirus Covid-19 et tournée dans le métro bruxellois fait l’objet de détournements sur les réseaux sociaux, alerte dimanche son auteur, Jonathan Lambinet. Suite aux milliers de vues d’une publication trompeuse, l’Agence France-Presse (AFP) y a même consacré vendredi un article de fact-checking, recadrant la caméra cachée qui met en scène des actrices à la base des -fausses- agressions.