Plein écran
© REUTERS

Instagram et PlayStation frappés par des pannes: “Nos excuses”

Une panne a frappé jeudi les services de PlayStation et du réseau social de partage d'images Instagram, possédé par Facebook et dont le problème a finalement été résolu plus tard dans la journée. Nous sommes désormais complètement rétablis et nous présentons nos excuses pour cette interruption", a écrit Instagram sur son compte Twitter en fin de journée jeudi aux Etats-Unis.

Plus tôt, l'équipe d'Instagram avait écrit être "au courant que certaines personnes (avaient) des difficultés à accéder à leur compte", assurant travailler "à remédier rapidement au problème."

Le site internet DownDetector.com a constaté un pic de signalements dans l'après-midi aux Etats-Unis concernant Instagram, qui a atteint plus de 54.000 avant de redescendre. Le site analyse différentes données, dont les signalements d'internautes sur Twitter, qui étaient nombreux à y commenter la panne.

Les utilisateurs rapportaient notamment des fils ne se rafraîchissant pas pour afficher des images plus récentes.
Parallèlement, et sans qu'un lien ne soit identifié, les utilisateurs de PlayStation cherchant à se connecter en réseau rencontraient des messages d'erreur.

"Nous sommes au courant que certains utilisateurs rencontrent des problèmes pour se connecter au PSN" (PlayStation Network, service de jeu en ligne), a tweeté le groupe, remerciant les joueurs pour leur "patience."
Plusieurs heures plus tard, PlayStation faisait part d'un "nombre d'appels plus grand qu'en temps normal", ce qui faisait rencontrer des "difficultés" aux personnes cherchant à joindre le numéro d'assistance téléphonique.

Selon le site DownDetector.com, les pannes pour PlayStation étaient concentrées en Europe et aux Etats-Unis.

  1. Quatre Belges sur dix ne sécurisent pas l'accès à leur smartphone

    Quatre Belges sur dix ne sécurisent pas l'accès à leur smartphone

    Jusqu'à 43% des Belges ne sécurisent pas l'accès à leur smartphone avec un code ou une empreinte digitale. Et lorsque des mots de passe sont utilisés, 38% disent utiliser systématiquement les mêmes, selon des chiffres publiés jeudi par SpotIT, une société belge experte pour la sécurité des réseaux. Si trois quarts des sondés (76%) sécurisent leur maison contre le cambriolage, ils sont à peine 35% à se protéger en ligne, illustre l'étude.