AFP
Plein écran
© AFP

Instagram visé par une enquête en Europe

données personnellesLe réseau social Instagram, filiale de Facebook, est visé par une enquête en Europe lancée par le régulateur irlandais à propos du traitement des données personnelles d'utilisateurs mineurs, selon la presse britannique.

  1. Combien devrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauffe-terrasse électrique durant une heure?
    Monenergie.be

    Combien de­vrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauf­fe-terrasse électrique durant une heure?

    Le variant Omicron du coronavirus se propage très rapidement. Toutefois, le risque d’infection est encore toujours plus faible à l’air libre qu’à l’intérieur. Le chauffage de terrasse vous permet de rencontrer des gens à l’extérieur même lors des journées plus froides. Mais que consomme une telle source de chaleur électrique? Monenergie.be a calculé ceci.
  1. L'intelligence artificielle est désormais capable de “nudifier” une photo de vous

    L'intelli­gen­ce artificiel­le est désormais capable de “nudifier” une photo de vous

    Nous connaissions déjà le “revenge porn”: des photos de vous nu et partagées avec d’autres personnes sans votre consentement. Aujourd’hui, il existe une nouvelle tendance qui risque de susciter encore plus de craintes: la nudification. De fausses photos de vous sans le moindre vêtement réalisées par une intelligence artificielle. La professeure à la faculté de droit, Catherine Van de Heyning (UAntwerpen), explique ce que nous pouvons faire à ce sujet. “Cela a les mêmes conséquences qu’une agression physique.”
  2. Alexander De Croo confirme la sortie du nucléaire: “Très peu probable que l’on recoure au plan B”
    mise à jour

    Alexander De Croo confirme la sortie du nucléaire: “Très peu probable que l’on recoure au plan B”

    Le Premier ministre Alexander De Croo a développé jeudi, avec la ministre de l'Énergie Tinne Van der Straeten, l'accord intervenu la nuit précédente au sein du gouvernement fédéral concernant la politique énergétique. Le plan A de sortie du nucléaire en 2025 est “renforcé, inscrit dans la loi et rendu opérationnel”. Les chances que l’on recoure au plan B, à savoir la prolongation de deux réacteurs, comme alternative, sont “extrêmement faibles”, selon le chef du gouvernement belge.