Plein écran
Tim Cook lors de la conférence annuelle d’Apple. © AP

iTunes, c’est fini

La conférence annuelle d’Apple se tient ce lundi à San Jose. La fin d’iTunes a été officiellement annoncée. Désormais, il y aura trois applications distinctes: le service de streaming Apple Music, Apple Podcasts et Apple TV + qui viendra concurrencer Netflix dès l’automne. 

“L’avenir d’iTunes n’est pas une app” mais trois”: Apple Music, Apple Podcasts et Apple TV, a dit lundi Craig Federighi, responsable “logiciels” du groupe lors de la conférence annuelle des développeurs Apple à San Jose en Californie.

Le changement avait déjà eu lieu sur iOS. Les podcasts Apple sont ainsi présents sur les iPhone et iPad depuis des années. Mais ce n’était pas le cas sur les appareils MacOS. Ca sera le cas avec la mise à jour macOS 10.15.

Apple a lancé iTunes il y a 16 ans: c’était une petite révolution. iTunes permet de lire chansons, films, séries, podcasts et de classer ses morceaux en créant des listes de lecture par exemple, le tout en synchronisant depuis son ordinateur les contenus sur les différents appareils de la marque à la pomme, iPod, iPhone, iPad.

Sur la boutique en ligne iTunes Store, l’usager pouvait acheter et télécharger, à l’unité, chansons ou albums, ou louer ou acheter films ou séries, un modèle innovant à l’époque mais rendu en partie obsolète aujourd’hui par le triomphe du streaming sur abonnement, dans lequel Apple a fini par se lancer aussi, avec Apple Music et Apple TV.

Pour beaucoup, le lecteur mp3 iPod et l’iTunes Store avaient puissamment bousculé le monde de la musique en popularisant le téléchargement légal, à l’époque où les sites comme Napster permettaient de télécharger films et chansons sans payer un centime.

Si Apple renforce ses services numériques comme le streaming vidéo, c’est notamment pour compenser l’érosion des ventes de son produits de base, l’iPhone.

Parmi les annonces faites à la conférence, Apple propose également désormais d’utiliser votre iPad comme deuxième écran pour votre MAC. Autre annonce qui a son importance de nos jours: Apple veut vous aider à ne plus devoir vous connecter à Facebook ou Google pour utiliser une nouvelle application. Apple a présenté un service de connexion concurrent qui promet d’être plus respectueux de la vie privée. 

Plein écran
© AP
Plein écran
© EPA