Plein écran
© Capture d'écran

L'horrible blague raciste qui a mobilisé Twitter

Justine Sacco, responsable de communication d'un grand groupe de médias, a été l'auteure d'un tweet honteux qui a fait vivement réagir le réseau social.

"Je pars pour l'Afrique. J'espère que je ne vais pas attraper le sida. Je plaisante, je suis blanche!", a twitté Justine Sacco juste avant d'embarquer dans l'avion qui allait la conduire de Londres à Cape Town en Afrique du Sud. Un trait d'humour plus que douteux qui a suscité une vague de protestations de twittos qui se sont mobilisés pendant les dix heures qu'a duré le vol de Justine Sacco.

Ainsi, entre temps, le hashtag #hasjustinelandedyet ("Justine a-t-elle atterri?") a vu le jour, imaginant la réaction de l'intéressée en découvrant l'ampleur pris par son tweet. AIC, la société pour laquelle elle travaille, a en outre supprimé toute référence à son employée indélicate sur son site, rompant dès lors -du moins on l'imagine- son contrat. Enfin, le nom de domaine justinesacco.com a été déposé par une ONG et mène vers un site permettant de faire des dons pour la lutte contre le sida.

Arrivée en Afrique du Sud, Justine Sacco a supprimé son compte Twitter ainsi que son compte Facebook et aucun média n'a encore réussi à la joindre.

Un twitto affirme l'avoir aperçue à l'aéroport de Cape Town, photo ci-dessous à l'appui.