Plein écran
© Getty Images

La panne chez VOO est tombée au pire moment pour ces étudiants

Une panne “majeure” s'est produite chez VOO ce lundi matin, privant de nombreux clients de l’opérateur d’un accès à Internet. Parmi eux, des étudiants de l’UCLouvain qui passaient un examen à distance, confinement oblige.

L’UCLouvain a fait le choix d’organiser la plupart des examens du deuxième quadrimestre à distance afin de réduire le flux de déplacements et ainsi contribuer au contrôle de la propagation du coronavirus.

Pour éviter toute tentative de tricherie, l’université néo-louvaniste s’est dotée de logiciels informatiques permettant la surveillance à distance pour certains examens (blocage d’accès à internet et aux fichiers de l’ordinateur ainsi que prise de photos aléatoire dans le respect du RGPD). 

Cela dit, passer un examen à distance nécessite une connexion Internet. Et des étudiants en ont manifestement été privés en pleine épreuve, a indiqué une assistante à l’école de Journalisme de l’UCLouvain (EJL). Dès lors, ils devront repasser le test ce soir. 

D’autres étudiants se sont également plaints d’avoir été coupés du réseau en plein examen, sans que l’on sache dans quelle filière et quelle université ils sont inscrits. Une chose est sûre, cette session s’annonce aussi historique que compliquée pour les principaux concernés, à qui l’on souhaite bon courage.

Le problème résolu

Le souci technique, qui a débuté peu avant 11h pour se terminer sur le coup de 12h00, s’est posé au niveau du serveur DNS, précise-t-on au sein de l’opérateur. Celui-ci permet de lire l’adresse URL d’un site internet et de la “traduire” en adresse IP. Seul l’internet fixe de Voo a été touché, la 4G continuant à fonctionner normalement. 

  1. Une "vague" géante à l'intérieur d'un bâtiment
    Play

    Une "vague" géante à l'intéri­eur d'un bâtiment

    La société sud-coréenne de design numérique “d’strict” a créé l’illusion d’une vague mouvante et éclaboussante à l’intérieur d’un bâtiment sur le Times Square de Séoul. La firme a créé une illusion anamorphique donnant l’impression d’une énorme vague géante sur le point de sortir d’un aquarium géant sur un écran publicitaire de 80,9 mètres de large par 20,1 mètres de haut. Une œuvre hypnotisante à couper le souffle.