La vidéo de cet ourson persévérant provoque un débat inattendu

VideoLa vidéo d'un ourson grimpant une montagne enneigée pour rejoindre sa mère a ému un nombre impressionnant d'internautes. Mais certains accusent l'utilisateur du drone qui les filmait d'avoir fait peur à l'ourse et son petit, les poussant à emprunter une voie dangereuse.

À première vue, la scène parait à la fois drôle et émouvante. Surtout que la petite bête, récompensée pour son courage et son abnégation, parvient finalement à ses fins après plusieurs tentatives. Tout est bien qui finit bien, donc.

Une scène devenue virale
La vidéo a été partagée ce week-end par Ziya Tong, présentatrice de Discovery Channel et directrice du CA du WWF Canadien. Sa vidéo a rencontré un franc succès, comptabilisant quelque centaines de milliers de retweets et de likes. Publiée un jour plus tôt par la chaîne YouTube ViralHog, la scène se serait déroulée au mois de juin dernier dans la région de Magadan, en Russie.


Le drone volait-il trop près?
Mais derrière les images de cette courageuse ascension se trouve évidemment un drone, qui a filmé la scène. Et pour certains commentateurs, dont des scientifiques, c'est précisément l'engin, en volant trop près, qui a poussé l'ourse et son petit à emprunter cette voie dangereuse.

"S'il vous plaît, retirez cette vidéo. L'opérateur vidéo a harcelé et mis en danger la vie de ces ours. La vraie leçon ici est de garantir le respect de la faune et de la distance", écrit notamment une spécialiste de l'université du Maine.

Une version des faits partagée par un autre scientifique. "L'ourson était terrifié en essayant de s'éloigner d'un drone qui le poursuivait et la mère était tiraillée entre la peur pour sa sécurité et celle de son petit. Stressés de la même manière que les êtres humains sont stressés par des situations traumatiques."

D'autres estiment par contre que le drone était suffisamment loin des animaux, ajoutant qu'il semblait proche à cause du zoom.

Confrontée à un débat aussi inattendu que démesuré, Ziya Tong a publié un second message dans lequel elle affirme que cette vidéo représentait aussi un exemple d'utilisation médiocre et inappropriée de drones. La présentatrice renvoyant ses abonnés à un guide d'utilisation des drones pour étudier la faune.