Plein écran
En 2010, Barnaby Jack s'était révélé au monde entier grâce à la technique du "Jackpotting". © ap

Le célèbre hacker Barnaby Jack retrouvé mort

VideoIl fut sans doute l'un des hackers les plus connu au monde. Ou du moins l'un des plus médiatisés depuis sa démonstration du "jackpotting", cette technique qui consiste à vider un distributeur de billets à distance sans débiter aucun compte client. Barnaby Jack, 35 ans, a été retrouvé mort le 25 juillet dernier à San Francisco. On ignore les causes de sa mort.

Souvenez-vous. En 2010, Barnaby Jack s'était révélé au monde entier lors du Black Hat, la conférence annuelle sur la sécurité informatique qui a lieu chaque année à Las Vegas. Cet informaticien de génie avait expliqué au monde entier le "Jackpotting", c'est à dire la façon dont il pouvait vider de deux façons (l'une en se déplaçant jusqu'au distributeur, l'autre à partir d'un portable) un distributeur de billets sans débiter le compte en banque de quelqu'un.

En 2012, il s'était montré plus inquiétant en parvenant à prendre le contrôle d'un pacemaker (un stimulateur cardiaque) à partir d'un simple ordinateur portable. En raison d'une faille dans le système d'une marque dont le nom n'avait pas été révélé, le hacker pouvait désactiver le pacemaker à distance. De même qu'il était parvenu à démontrer la dangerosité des injecteurs à insuline; en prenant son contrôle à une distance de 100 mètres, il pouvait injecter une dose mortelle dans le corps du patient.

"Maître du hacking"
Néo-Zélandais d'origine, Barnaby, 35 ans, prétendait être un bon garçon, motivé par la volonté de prouver les faiblesses électroniques du quotidien. Cette année encore, sa présence était très attendue au Black Hat, où il devait présenter sa dernière trouvaille. Sa disparition a ébranlé la communauté informatique et des hackers. "Nous avons perdu mais n'oublierons jamais notre pirate bien-aimé, Barnaby Jack qui nous a quittés. Il était un maître du hacking et un grand ami", a écrit, sur Twitter, l'entreprise IOActive, pour laquelle Barnaby Jack était chargé des questions de sécurité.

  1. Pour 119.000 euros, cette voiture combine énergie solaire et longues distances
    Mise à jour

    Pour 119.000 euros, cette voiture combine énergie solaire et longues distances

    L'entreprise néerlandaise Lightyear a dévoilé mardi matin un prototype de ce qui doit devenir la première voiture électrique roulant grâce à l'énergie solaire sur de longues distances. Le véhicule appelé Lightyear One a été présenté au lever du soleil à Katwijk, aux Pays-Bas. Le Belge Lowie Vermeersch est à l'origine du design de l'engin, dont Lightyear affirme avoir déjà reçu plus de cent commandes.