Plein écran
© Motorola Ara

Le concept Phonebloks se concrétise chez Motorola

Un smartphone en pièces détachées pour lutter contre l'obsolescence programmée? Le concept imaginé par Dave Hakkens avait suscité beaucoup d'enthousiasme à travers le monde. Il pourrait devenir réalité grâce à Motorola...

Plein écran
© PhoneBloks
Plein écran
© PhoneBloks
Plein écran
© Motorola Ara

Pionnière du GSM mais un peu à la traîne depuis l'émergence du smartphone, l'entreprise américaine Motorola tente de relancer l'intérêt du grand public à son égard en exploitant les recherches de Dave Hakkens en matière d'obsolescence programmée.

Ce jeune designer néerlandais a accédé récemment à la notoriété internationale en présentant sa vision du modèle idéal: le PhoneBloks
. Comme son nom l'indique, le concept consiste en un assemblage de mini-blocs connectés à une base commune, que l'on peut remplacer facilement en cas de dysfonctionnement ou si une mise à jour s'impose.

Motorola semble avoir été convaincue par la vision de Dave Hakkens et l'a invité à participer à ses recherches en la matière. De cette étroite collaboration devrait naître un nouveau modèle entièrement personnalisable.

Baptisé Ara, le projet se concentre sur l'idée originelle et invite le client à concevoir son propre téléphone selon ses goûts et ses couleurs, tout en prenant soin de l'optimiser progressivement en fonction de l'évolution des technologies.

Motorola présente sur son blog l'état de ses recherches mais n'annonce pas encore d'échéances précises.