Plein écran
Le Galaxy Fold de Samsung. © AP

Le smartphone pliable de Samsung ne sera pas vendu en Belgique, ni celui de Huawei

Mise à jourLe Galaxy Fold, le smartphone à l’écran pliable de Samsung, ne sera finalement pas vendu en Belgique, a-t-on appris jeudi auprès de la division belge du géant sud-coréen de l’électronique. 

C’était pourtant le but à l’origine mais des problèmes d’écrans sont survenus en avril dernier, juste avant son lancement commercial mondial, qui avait dès lors été reporté. Huawei, qui a également développé un appareil du même genre, ne le lancera pas non plus en Belgique, selon un porte-parole du groupe télécom chinois.

Le Galaxy Fold devait ainsi être en vente dès le 3 mai en Belgique. Tout était déjà réglé pour sa commercialisation. Proximus jouissait ainsi de l’exclusivité pour vendre l’appareil à son lancement et le smartphone devait coûter un peu plus de 2.000 euros. Mais, lorsque des journalistes ont constaté plusieurs défauts à l’écran pliable, notamment des bris, sur des exemplaires de test, Samsung a décidé de renoncer à le mettre sur le marché.

Après des mois à peaufiner le Galaxy Fold, qui peut fonctionner avec le tout nouveau réseau de 5G, le géant de l’électronique a annoncé que son smartphone serait disponible vendredi en Corée du Sud, puis dans plusieurs marchés soigneusement choisis, dont notamment les États-Unis, la France, l’Allemagne, Singapour ou le Royaume-Uni. Aucun lancement n’est par contre prévu en Belgique et aux Pays-Bas, indique une porte-parole de la division belge.

Cet appareil a été promu comme le “premier smartphone pliable au monde”, alors que les concurrents de Samsung comme Huawei se sont eux aussi lancés dans la course à l’écran pliable. Le groupe télécom chinois a en effet présenté son Mate X en février dernier au Mobile World Congress de Barcelone. On ignore encore sa date de lancement mondial. Il devrait coûter aux environ de 2.300 euros. Le focus étant sur la 5G, il ne sera en tous cas pas non plus commercialisé en Belgique, fait savoir un porte-parole.

  1. Amazon ouvre son premier grand supermarché sans caisse

    Amazon ouvre son premier grand supermar­ché sans caisse

    Le groupe Amazon a inauguré mardi à Seattle (nord-ouest des Etats-Unis) son premier grand supermarché sans caisse. Il recourt à la même technologie que celle utilisée jusqu'ici dans de plus petites surfaces, les supérettes Amazon Go. Les responsables du magasin peuvent contrôler la quantité exacte des marchandises emportées à l'aide de caméras, de logiciels, de capteurs et du smartphone du client. Celui-ci quitte simplement le magasin sans passage à la caisse et recevra sa note de façon numérique.
  2. L'expérience sociale sur le coronavirus victime de détournements

    L'expérien­ce sociale sur le coronavi­rus victime de détourne­ments

    La vidéo de l’initiative citoyenne “Would You React?” consacrée au racisme anti-asiatique en lien avec le coronavirus Covid-19 et tournée dans le métro bruxellois fait l’objet de détournements sur les réseaux sociaux, alerte dimanche son auteur, Jonathan Lambinet. Suite aux milliers de vues d’une publication trompeuse, l’Agence France-Presse (AFP) y a même consacré vendredi un article de fact-checking, recadrant la caméra cachée qui met en scène des actrices à la base des -fausses- agressions.