Plein écran
© ap

Le succès de l'iPhone 5C moins bon qu'espéré?

Apple a réduit ses commandes auprès de deux sociétés taiwanaises qui assemblent son nouveau modèle à moindre coût, l'iPhone 5C, soulevant des inquiétudes quant à une demande plus faible qu'attendu de ce modèle, selon l'agence Dow Jones Newswires.

Apple a informé début octobre Foxconn et Pegatron qu'elle allait réduire ses commandes d'iPhone 5C durant la période octobre-novembre, a indiqué mercredi l'agence de presse, en citant des sources proches du dossier. Pegatron, qui assemble les deux deux tiers des iPhone 5C, s'est vu demander de réduire sa production d'environ de 20%, tandis que Foxconn devra couper la sienne d'un tiers, a ajouté Dow Jones.

Apple a également demandé à un fournisseur non identifié de composants pour son iPhone 5C de couper ses livraisons de moitié, ce qui, selon les analystes, pourrait conduire à un ralentissement des expéditions de téléphones l'année prochaine, a-t-il précisé.

En septembre, Apple a lancé l'iPhone 5S et son modèle 5C à moindre coût aux Etats-Unis, en Chine et sur d'autres marchés. Durant les trois premiers jours il s'est vendu neuf millions d'appareils dans le monde lors du plus grand lancement de l'iPhone dans l'histoire d'Apple. Mais la réduction enregistrée dans les ordres d'assemblage pour le modèle 5C, qui est seulement légèrement moins cher que le 5S, risque de soulever des interrogations quant à la stratégie commerciale de la marque.

Les nouveaux appareils sont censés compenser les pertes de marché d'Apple face aux smartphones utilisant le système Android, qui détient les trois quarts du marché. Les deux sociétés taiwanaises ont refusé de commenter ces informations et aucun responsable d'Apple n'était joignable dans l'immédiat.