Les applications de guidage génèrent plus de problèmes que de solutions

Un tiers des conducteurs coincés dans les embouteillages cherchent un itinéraire alternatif sur une application, ressort-il jeudi d'une étude de l'Institut belge pour la sécurité routière Vias. Même s'ils estiment que cela leur fait économiser du temps, le gain est souvent très limité. Les habitants des quartiers où le trafic est dévié peuvent par contre subir des effets indésirables importants.