Télétravailleur, gamer ou étudiant : ces formules internet sont pour vous les plus avantageuses
Plein écran
Télétravailleur, gamer ou étudiant : ces formules internet sont pour vous les plus avantageuses © Getty Images

Ne payez pas trop cher votre abonnement internet : voici comment choisir la bonne formule

Montelco.beSurfer sur internet est en moyenne 30 % plus cher en Belgique que dans nos pays voisins. Cela place notre pays au premier rang du palmarès européen pour internet. Il est donc capital de choisir une formule internet adéquate pour éviter de payer plus que nécessaire. L’abonnement qui vous correspond au mieux dépend de votre profil. Montelco explique les facteurs qui jouent un rôle.

  1. Vous ne voulez rien manquer des Diables rouges à la Coupe du monde ? Ces abonnements de données vous permettront de tout regarder en streaming sans problèmes
    Montelco

    Vous ne voulez rien manquer des Diables rouges à la Coupe du monde ? Ces abonne­ments de données vous permet­tront de tout regarder en streaming sans problèmes

    La Coupe du monde au Qatar approche. Les fans de foot ne veulent évidemment rien manquer de cette grand-messe. Comme la Coupe du monde ne se déroule pas en été cette année et que de nombreux matchs commencent à l’heure de pointe du soir, vous ne pourrez pas toujours les regarder chez vous à la télé. Une solution : regarder les matchs en streaming sur votre trajet du retour du boulot ou pendant une pause. Le tout est évidemment de ne pas tomber à court de données mobiles. MonTelco.be vous donne quelques conseils.
  2. Comment un faux compte certifié a fait perdre 16 milliards de dollars à une entreprise pharmaceutique

    Comment un faux compte certifié a fait perdre 16 milliards de dollars à une entreprise pharmaceu­ti­que

    Il n’a pas fallu attendre longtemps avant de découvrir les premières dérives de la monétisation des badges certifiés sur Twitter. C’est la société Eli Lilly qui en a fait les frais la première. Le groupe pharmaceutique américain a perdu 16 milliards de dollars (15,5 milliards d’euros) en quelques heures à peine, à cause du tweet d’un faux compte “officiel”.