Plein écran
© thinkstock

Notre smartphone est devenu notre troisième cerveau

Le smartphone prend une telle place dans nos vies aujourd'hui qu'il devient un "troisième cerveau", estime le chercheur français Pierre-Marc de Biasi.

Nous sommes tous devenus des "homo smartphonicus". L'expression est de Pierre-Marc de Biasi, auteur du livre consacré: "Le troisième cerveau. Petite phénoménologie du smartphone". 

Influence réciproque
Comme le sous-titre l'indique, ce chercheur du CNRS écarte toute interprétation abstraite du phénomène et se limite à sa description et à son analyse stricte. Il s'attarde également à observer l'influence réciproque entre l'innovation technique/technologique et la culture, le comportement des individus, l'impact sur la société dans son ensemble. 

Conscience, ventre et smartphone
Désormais, nous avons trois cerveaux, explique-t-il, relayé par L'Express. Le premier dans notre tête, le deuxième dans notre système digestif, siège du désir corporel, et le troisième dans notre téléphone: la conscience, le ventre et le smartphone. Il pointe les dangers de l'hyperconnexion et le pouvoir incroyablement addictif de l'outil: "Le smartphone n'est pas seulement un médiateur confortable du réel, il devient notre point de vue, notre cadrage, la focale qui construit notre vision des choses", analyse-t-il. 

L'iPhone n'existe que depuis 10 ans
Il y a dix ans, seulement, Steve Jobs présentait le premier iPhone
, une "révolution". "Depuis, le smartphone a su se rendre aussi indispensable que l'air que l'on respire", dénonce l'expert. "On ne l'éteint que forcé et contraint, on ne s'en sépare jamais, au point que certains parlent de pathologie addictive, d'amnésie, d'hyperconnexion et de confusion mentale", commente-t-il.  

"Sujétion aveugle"
Selon Pierre-Marc de Biasi, le smartphone nous a appris à désapprendre mais la 5G fera carrément de nous "des assistés", des manipulés et "les sujets d'un véritable empire de la surveillance". Mais "Le troisième cerveau" se veut surtout une réflexion sur un "comportement à risque": la soumission aveugle et totale à cet objet fétiche.

Amazon
FNAC