"Pas étonnant que les dictateurs semblent adorer WhatsApp"

Le cofondateur russe de la messagerie Telegram a commenté les failles de sécurité de sa concurrente WhatsApp en expliquant dans un texte "pourquoi WhatsApp ne sera jamais sécurisée". Dans ce texte publié sur sa chaîne Telegram, Pavel Dourov enfonce le clou: "Il n'y a pas eu un seul jour en dix ans d'existence de WhatsApp où ce service a été sûr". 

  1. Ne payez pas trop cher votre abonnement internet : voici comment choisir la bonne formule
    Montelco.be

    Ne payez pas trop cher votre abonnement internet : voici comment choisir la bonne formule

    Surfer sur internet est en moyenne 30 % plus cher en Belgique que dans nos pays voisins. Cela place notre pays au premier rang du palmarès européen pour internet. Il est donc capital de choisir une formule internet adéquate pour éviter de payer plus que nécessaire. L’abonnement qui vous correspond au mieux dépend de votre profil. Montelco explique les facteurs qui jouent un rôle.
  2. Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquences pour votre assurance
    Guide-epargne.be

    Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquen­ces pour votre assurance

    L’année dernière, de nombreux Belges ont commencé à effectuer des travaux de rénovation. Dans ce contexte, il est fort probable que la valeur réelle de leur bien immobilier ne correspond plus à la valeur déterminée par l’assureur dans la police incendie. Afin d’éviter les conséquences financières en cas de sinistre, ils ont donc intérêt à informer leur assureur au sujet des travaux effectués. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment vous devez vous y prendre.
  3. Le premier supermarché digital des entreprises voit le jour à Charleroi: “Pas besoin de carte de crédit”

    Le premier supermar­ché digital des entrepri­ses voit le jour à Charleroi: “Pas besoin de carte de crédit”

    Implantée sur l’ancien site de Caterpillar à Gosselies (Charleroi), l’entreprise VEDI était connue pour ses produits d’impression digitale grand format. Mais la crise sanitaire a provoqué un véritable choc. Le secteur événementiel en présentiel en a beaucoup souffert. Les contacts humains devaient être réduits à peau de chagrin. Ce qui signifie aussi moins de commandes pour VEDI. Le 18 mars 2020, la société avait perdu 90% de son chiffre d’affaires. Elle devait se réinventer et c’est ce qu’elle a fait.