Plein écran
© Proximus Pickx

Proximus TV va disparaître au profit d’une nouvelle plateforme: “Pickx”

Proximus a annoncé jeudi le lancement d'une nouvelle plateforme TV appelée Pickx. Proximus TV va donc progressivement disparaître. Cette nouvelle interface permettra de proposer des contenus innovants, notamment au moyen d'un nouveau décodeur intégrant le système d'exploitation Android P qui sera disponible à l'automne.

Face aux habitudes de consommation audiovisuelle qui ont profondément évolué ces dernières années, l'opérateur télécom entend s'adapter. L'offre de contenus s'est en effet fragmentée entre différents services et plateformes, qui proposent des expériences de navigation et de qualité différentes. Le consommateur peut dès lors parfois prendre autant de temps à parcourir les menus pour trouver un programme qu'à regarder celui-ci.

L’interface ressemble fortement à celle de Netflix

Proximus va rassembler l'ensemble de ces contenus, souvent locaux, au sein d'un seul écosystème et d'une plateforme appelée Pickx, qui ressemble fortement à celle de Netflix, avec des programmes regroupés selon des catégories comme les séries, les films, le sport, la musique, etc. L'opérateur suggérera certains d'entre eux au client en fonction de ses habitudes de consommation. Et ce dernier pourra également y retrouver ses enregistrements. 

L'interface est disponible tant sur la TV que via smartphone, PC ou tablette, via le site internet www.proximuspickx.be et l'application mobile du même nom.

Nouveau décodeur

D'autres contenus innovants pourront également être proposés au travers d'un nouveau décodeur, qui sera déployé nationalement fin septembre-début octobre. Celui-ci tournera sous le système d'exploitation Android P, une première technologique en Europe, selon l'entreprise. 

Cet appareil permettra au client de télécharger des applications externes comme Spotify, Netflix, Amazon Prime ou Youtube, mais aussi de jouer à des jeux vidéos via le cloudgaming. Le décodeur intégrera en outre un Chromecast, un dispositif de Google permettant facilement de diffuser le contenu d'une tablette ou d'un smartphone sur la télévision, et pourra être dirigé par la voix. 

La marque Skynet disparaît aussi

Skynet, le portail d’informations et de divertissements de Proximus lancé dans les années 90, va également disparaître le 1er juillet au profit de Proximus Pickx, a-t-on appris jeudi en marge du lancement de la nouvelle plateforme TV de l’opérateur télécom.

Skynet.be est un portail d’informations et de divertissement né en 1995. Ce n’était alors qu’une start-up, qui est rapidement devenue un important fournisseur d’accès à Internet avant d’être reprise par Belgacom. Ces dernières années, il avait cependant perdu en visibilité et connaissance du public et n’était plus visité “que” par 800.000 visiteurs uniques par mois. Le moment idéal pour lui donner une nouvelle vie et l’intégrer à Pickx, glisse-t-on chez Proximus.

Les adresses email @skynet.be continueront à exister

Le site deviendra donc www.proximuspickx.be. Les contenus de l’ancien portail, comme les articles, concours, vidéos exclusives, se retrouveront sur la nouvelle plateforme. Il sera donc possible à la fois d’y regarder la télévision, pour autant que l’on soit client, et de retrouver un ensemble d’autres contenus, promet l’opérateur. Une même démarche sera entreprise pour d’autres sites annexes de Proximus comme www.proximus11.be et www.proximustv.be.

Les adresses email @skynet.be ne connaîtront par contre aucun changement et continueront à exister. La boîte mail reste d’ailleurs accessible de la même manière: en passant par l’icône enveloppe dans le coin supérieur droit du site.