Plein écran
Le président turc Recep Tayyip Erdogan. © ap

Un mineur incarcéré après avoir "insulté" Erdogan sur Facebook

TurquieUn mineur de 17 ans a été inculpé et écroué par un tribunal du nord-ouest de la Turquie pour "insulte" au président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan, un délit passible d'une peine de prison, a rapporté lundi l'agence de presse Anatolie.

Agissant sur la foi d'une dénonciation, le jeune homme, un ouvrier du bâtiment présenté par ses seules initiales, F.E, a été arrêté à son domicile de Corlu et présenté devant un tribunal de cette même ville située dans la province de Tekirdag qui l'a formellement inculpé, précise l'agence.

Le suspect est accusé d'avoir "insulté" l'homme fort du pays sur sa page Facebook et sera poursuivi dans le cadre de l'article 299 du code pénal turc qui punit toute personne qui "porte atteinte à l'image" du chef de l'Etat d'une peine maximale de quatre ans d'emprisonnement.

Dérive autoritaire
Depuis son élection à la présidence en août 2014, M. Erdogan, dont les détracteurs dénoncent régulièrement la dérive autoritaire, a multiplié les poursuites sur la base de cette disposition, visant aussi bien artistes et journalistes que simples particuliers.

Plusieurs mineurs ont été poursuivis jusqu'à présent dans le cadre de cette loi controversée.