Plein écran
© Capture d'écran RTL

Un voyage pour influenceurs en Turquie tourne au cauchemar

Une vingtaine d'influenceurs allemands ont été invités à participer à un voyage de luxe de six jours pour découvrir les hôtels 5 étoiles d'Antalya et d'Istanbul. Mais leur voyage ne s'est pas déroulé comme prévu.

Il y a quelques semaines, plusieurs influenceurs allemands ont reçu une proposition de l'agence de voyages Constantino Tour. À l'occasion de son dixième anniversaire, l'entreprise les invitait à venir découvrir Antalya et Istanbul, en Turquie, et de faire le tour des plus beaux hôtels de luxe de la région. Le séjour, hôtels et billets d'avion compris, était offert, et le départ était prévu pour le 4 mai. "Je reçois régulièrement de telles invitations", a expliqué Anna Ix sur son compte Instagram, où elle compte près de 148.000 "followers". "J'ai consulté le site web de l'entreprise. Tout semblait correct". Elle a alors accepté l'invitation, et a appris que son amie, l'influenceuse Natalia Osada, avait elle aussi reçu la même proposition. 

Samedi dernier, les deux jeunes femmes se sont donc rendues à l'aéroport de Düsseldorf avec les billets d'avion qu'elles avaient reçus par e-mail. Elles se sont envolées vers Antalya, où elles ont atterri vers 19 heures. "Ça nous a pris presque deux heures pour récupérer nos bagages", a expliqué Anna Ix. "Lorsque nous sommes arrivées à la sortie, nous avons retrouvé trois femmes qui tenaient un panneau 'Constantino Tours'. Elles nous ont dit que nous devions nous dépêcher". 

Sur place, elles ont découvert qu'elles passeraient la semaine avec un groupe composé d'une vingtaine d'influenceurs allemands. "Pour préparer l'enregistrement à l'hôtel, tout le monde a été invité à donner son passeport. Ensuite, nous avons été mis dans un bus".
(lire la suite plus bas)

Plein écran
Les influenceurs ont été invités à monter dans un bus qui devait les emmener vers un hôtel luxueux d'Antalya. © DR


Panique à bord
Personne de l'organisation même n'est monté à bord. "Ils nous ont dit qu'ils devaient attendre un autre groupe". Dans le bus, Anna a commencé à paniquer. "Soudain, on s'est rendu compte que tout le monde avait été invité par la même organisation. Ils avaient pris le passeport de tout le monde. Et personne de l'organisation n'était joignable aux numéros de téléphone qui nous avaient été communiqués". 

Le chauffeur de bus a déposé le groupe dans un hôtel d'Antalya vers minuit. Les influenceurs ont alors découvert qu'il n'y avait aucune réservation à leur nom. "Nous sommes allés à la police, mais comme il était trop tard, ils n'ont pas pu nous aider ce soir-là. Nous avons alors réservé nous-même une chambre d'hôtel et nous sommes restés une nuit à Antalya". 

"Le lendemain, nous avons passé toute la journée au poste de police, car tout le groupe devait faire une déclaration. Ensuite, nous avons pris un bus pour rentrer à Antalya tous ensemble. Je suis resté une nuit là-bas avant de réserver moi-même un vol vers l'Allemagne". D'autres ont fait le choix de rester sur place à leurs frais et de tirer le meilleur parti possible de la situation.