Plein écran
© getty

"Une solution pour le déploiement de la 5G est sur la table"

Le déploiement de la 5G ne sera pas nécessairement reporté à long terme car une solution est sur la table, soutient mercredi Agoria. La fédération de l'industrie technologique propose de dissocier la vente aux enchères des fréquences 5G du multibande et de laisser les opérateurs travailler avec des licences de test.

Le problème est aujourd'hui que tout est mélangé: les enchères des bandes existantes pour la 3G et la 4G et les nouvelles fréquences pour la 5G, les enchères pour les fréquences pour les médias et les données mobiles et la réservation du spectre pour un éventuel quatrième opérateur, à côté de Telenet, Orange et Proximus.

"Chaos insoluble"
"Le dossier est devenu un chaos insoluble", souligne Marc Lambotte, à la tête d'Agoria. Celui-ci plaide pour que les enchères des fréquences existantes pour la 3G et la 4G soient dissociées de celle pour les bandes de 3,6 gigahertz pour la 5G.

Le déploiement de la 5G ne serait ainsi pas retardé et le dossier pourrait encore être débloqué pour les élections, ajoute Marc Lambotte.

Cette proposition a également été approuvée par Telenet, Orange et Proximus. "Nous proposons une solution, c'est aux politiques de prendre leur responsabilité.