Plein écran
Capture d'écran. © Instagram

Une vidéo “deepfake” de Mark Zuckerberg restera sur Instagram

Des artistes ont posté sur Instagram une vidéo truquée de Mark Zuckerberg, au trucage très réaliste, montrant le directeur de Facebook se vanter de contrôler des milliards de données "volées". La filiale du réseau social ne supprimera toutefois pas l'objet du délit.

"Imaginez cela une seconde : un homme avec le contrôle total des données volées de milliards de personnes, leurs secrets, leurs vies, leur avenir. Je dois tout cela à Spectre. Spectre m'a montré que quiconque contrôle les données contrôle l'avenir", dit le "faux" Mark Zuckerberg dans cette courte vidéo postée par l'artiste britannique Bill Posters pour promouvoir son projet "Spectre", qui veut dénoncer les dérives des géants technologiques. 

Selon son site internet, Bill Posters et Daniel Howe, artiste lui aussi, ont créé avec des start-ups spécialisées en intelligence artificielle des vidéos "deepfake", faisant également dire des absurdités à la starlette Kim Kardashian ou à Donald Trump. 

La vidéo de Mark Zuckerberg détourne une vraie déclaration du jeune directeur à la télévision américaine et fait évidemment allusion aux controverses liées à la gestion par Facebook des données personnelles de ses usagers mais aussi à la prolifération des "infox" et autres manipulations sur le réseau social, qui refuse de se faire l'arbitre de la vérité. 

Les deux artistes veulent mettre en lumière ce type de vidéos truquées, que les avancées de l'intelligence artificielle rendent de plus en plus réalistes et faciles à réaliser, ouvrant la porte à des actions de manipulation d'une redoutable efficacité.

  1. Pour 119.000 euros, cette voiture combine énergie solaire et longues distances
    Mise à jour

    Pour 119.000 euros, cette voiture combine énergie solaire et longues distances

    L'entreprise néerlandaise Lightyear a dévoilé mardi matin un prototype de ce qui doit devenir la première voiture électrique roulant grâce à l'énergie solaire sur de longues distances. Le véhicule appelé Lightyear One a été présenté au lever du soleil à Katwijk, aux Pays-Bas. Le Belge Lowie Vermeersch est à l'origine du design de l'engin, dont Lightyear affirme avoir déjà reçu plus de cent commandes.